ALL-STAR GAME 2016

LES ADIEUX DE KOBE BRYANT, UN DUNK CON­TEST EN­TRÉ DANS L’HIS­TOIRE AVEC LE DUO IN­FER­NAL ZACH LAVINE-AA­RON GOR­DON, RUS­SELL WEST­BROOK EN BACK-TO-BACK AVEC L’AWARD DE MVP : LE 65E ALL-STAR GAME A CONSA­CRÉ LES PLUS BELLES ÉTOILES DE LA GA­LAXIE NBA. MOR­CEAUX CHO

Mondial Basket - - Vu Sur Internet -

Qui a osé dire qu’il ne se pas­sait ja­mais rien dans un All-Star week-end ? Peut-être est-ce parce que nous étions sur les terres de l’in­ven­teur du bas­ket, James Nais­mith, au Ca­na­da. Une pre­mière dans l’his­toire de la Ligue qui n’avait ja­mais dé­pas­sé ses propres fron­tières pour ce type de ren­dez-vous. En tout cas, le 65e All-Star Game NBA fe­ra date quand on ré­écri­ra les plus belles pages du « mid-win­ter clas­sic ». Nous avons vé­cu un week-end fa­bu­leux. Inou­bliable. Plus sû­re­ment parce qu’une nou­velle gé­né­ra­tion de ga­mins - âge moyen : 21 ba­lais - a dé­pous­sié­ré quelques vieille­ries, en fai­sait souf­fler un vent de fraî­cheur sur l’évè­ne­ment. Il s’est of­fert un bon lif­ting mais il faut par­ler de « re­nou­vel­le­ment » plus que de « ra­va­le­ment ». Si le All-Star week-end est l’une des fa­çades du bas­ket US, alors To­ron­to 2016 lui a of­fert une ma­gni­fique vi­trine. Le Dunk Con­test est la pre­mière rai­son de ce nou­vel élan. Zach LaVine (Min­ne­so­ta) et Aa­ron Gor­don (Or­lan­do), for­més à UCLA et Ari­zo­na, ont pro­po­sé un mé­ga show lors de la Sa­tur­day Night Par­ty, ré­veillant les vieux di­no­saures à la re­traite

comme Do­mi­nique Wil­kins. Et même Paul Pierce qui n’a pas hé­si­té à twee­ter que les contests de 1988 (à Chi­ca­go avec Mi­chael Jor­dan et « The Hu­man High­light Film ») et 2 000 (à Oak­land avec Vince Car­ter, Steve Fran­cis et Tra­cy McG­ra­dy) avaient été dé­pas­sés ! Il fal­lait le faire. Même s’il n’était pas loin de la vé­ri­té. Blake Grif­fin, sus­pen­du 4 matches par les Clip­pers pour avoir frap­pé un membre du staff, Ma­tis Tes­ti, res­pon­sable du ma­té­riel (se bles­sant à la main…), est lui aus­si sor­ti de son si­lence pour ga­zouiller sur le ré­seau social : « Cha­peau, les gars ! C’est le plus beau de tous les temps. » Zach LaVine et Aa­ron Gor­don ont fait grim­per l’au­dience (nou­veau re­cord du Dunk Con­test, 7 mil­lions de té­lé­spec­ta­teurs en moyenne) à coups de wind­mil­ls exé­cu­tés à 200 à l’heure, avec une créa­ti­vi­té ja­mais vue à ce ni­veau. Mais ils ne furent pas les seuls à re­vi­si­ter l’his­toire des All-Star Games. On peut ajou­ter Karl-An­tho­ny Towns, n°1 de la der­nière draft. Le « big man » des Tim­ber­wolves a rem­por­té son duel avec le me­neur lilli­pu­tien de Bos­ton Isaiah Tho­mas, néo-All-Star, dans un Skills Chal-

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.