En pro­gres­sion à 3 points

Mondial Basket - - Du Basket Et Des Hommes -

L’an pas­sé, son adresse à 3 points at­tei­gnait pé­ni­ble­ment 30.4%. Il dé­passe les 37% au­jourd’hui. S’il n’a pas été convo­qué pour le Match des Etoiles en fé­vrier à To­ron­to, Walker joue comme un AllS­tar et à 26 ans, c’est dé­sor­mais lui, le fran­chise player de l’équipe de Mi­chael Jor­dan. « Il évo­lue aus­si avec des co­équi­piers bien plus ta­len­tueux. Les gens ont ten­dance à l’ou­blier. L’es­pace que vous ob­te­nez sur un ter­rain est en par­tie dé­ter­mi­né par le ta­lent de vos co­équi­piers », sou­ligne Coach Clif­ford, sa­tis­fait de­vant la pro­gres­sion de son groupe. Il sa­lue le taf ef­fec­tué par Walker avec Kreut­zer mais aus­si avec Steve Het­zel, autre as­sis­tant, sur le jeu en pick and roll. « Il a tel­le­ment tra­vaillé cet été et conti­nué pen­dant la sai­son que ça paie », re­prend Steve Clif­ford. Bruce Kreut­zer avait re­mar­qué que le coude de Kem­ba se ba­la­dait sur son an­cien shoot. « Il fal­lait re­trou­ver le fa­meux V du tir for­mé par le bras. Ce n’est pas un chan­ge­ment mi­neur. Il a enquillé des cen­taines de shoots par jour et pas seule­ment pour la quan­ti­té », sou­ligne le spé­cia­liste du tir. Et quand Kem­ba ne shoo­tait pas, Het­zel l’ai­dait à se per­fec­tion­ner dans l’art du pick and roll. Les Hor­nets sont la sixième équipe NBA à l’uti­li­ser le plus. Avec sa mo­bi­li­té et sa dex­té­ri­té, Walker

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.