« Cle­ve­land, This is For You ! »

CLE­VE­LAND A CÉ­LÉ­BRÉ LE TITRE DE CHAM­PION NBA 2016 DE FA­ÇON GRAN­DIOSE. UNE SE­MAINE DE FÊTE, AVEC UNE PA­RADE FÉÉ­RIQUE OÙ PLUS DE 1,3 MIL­LION DE PER­SONNES ONT RE­TROU­VÉ LEUR FIER­TÉ. LE SACRE A ÉTÉ CO­PIEU­SE­MENT AR­RO­SÉ, 52 ANS APRÈS LA CONSÉ­CRA­TION DES BROWNS E

Mondial Basket - - Inside Team -

Mi­chael Jor­dan a sa sta­tut de­vant le Uni­ted Cen­ter à Chi­ca­go. Ma­gic John­son est lui-même ho­no­ré de­vant le Staples Cen­ter à Los An­geles. Qu’en se­ra t-il de LeB­ron James à Cle­ve­land ? Jim Brown, le run­ning back des glo­rieux Browns de 1964, vain­queurs du Su­per Bowl (ou son équi­valent) face à Bal­ti­more, était le der­nier hé­ros d’une époque bé­nie qui fai­sait la fier­té de Cle­ve­land. LeB­ron James a fait table rase du pas­sé en lui of­frant le titre NBA 2016. Cin­quante-deux ans d’at­tente. Un pas­sif lourd de 164 sai­sons, tous sports confon­dus, avec les équipes de Ma­jor League que sont les In­dians (ba­se­ball), les Browns (foot US) et les Ca­va­liers. Le King est de­ve­nu le sauveur d’un Etat tout en­tier, l’Ohio. « J’étais re­ve­nu pour une rai­son. J’étais ren­tré à la mai­son pour ap­por­ter le titre à notre ville. C’est fait ! », criait LeB­ron James, ci­gare en main, après son triomphe face à Gol­den State (4-3). Le qua­druple MVP de la Ligue et triple MVP des Fi­nales a com­blé de joie Cle­ve­land et tout l’Ohio qui avaient connu 52 ans de mal­heurs. Et ce, au mo­ment le plus im­pro­bable de l’his­toire (dé­fi­cit de 1-3 face aux War­riors, faut-il le rap­pe­ler). Après un exil de quatre ans à Mia­mi, où il avait ap­pris à ga­gner avec ses potes Dwyane Wade et Ch­ris Bosh, James avait dé­ci­dé de re­ve­nir chez lui, en juillet 2014, et de te­nir sa pro­messe. Il s’agis­sait aus­si d’ou­blier un pre­mier sep­ten­nat in­fruc­tueux, de 2003 à 2010 (1 Fi­nale NBA, 1 fi­nale de Confé­rence, 3 de­mi-fi­nales de Confé­rence). Back to the roots. Là où « LBJ » est né, là où il a gran­di, là où il a ap­pris à jouer au

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.