TWIT­TER

LE MEILLEUR DES RÉ­SEAUX SO­CIAUX

Mondial Basket - - Edito - @MONDIALBASKET91

Comme Er­nes­to « Che » Gue­va­ra et son ami Al­ber­to Gra­na­do, Tim Dun­can et son an­cien co­équi­pier Fa­bri­cio Ober­to ont dé­ci­dé de se faire une pe­tite vi­rée à moto à tra­vers les pay­sages ma­gni­fiques de la Patagonie. Un res­tau­ra­teur de la ville chi­lienne d’An­cud a re­con­nu les deux an­ciens joueurs NBA par­mi sa clien­tèle, de taille moyenne beau­coup moins éle­vée - Face aux Clip­pers, Dray­mond Green a cham­bré Paul Pierce et re­mué ses jambes dans tous les sens. Un in­ter­naute a sor­ti une vi­déo d’un jeu vi­déo qui croise « NBA Jam » et « Double Dragon ». Aux cô­tés de Ch­ris Paul, Met­ta World Peace et Mat­thew Del­la­ve­do­va, l’ai­lier fort des War­riors de­vient un hé­ros violent sur un ter­rain de bas­ket où tous les coups sont per­mis. Même avec des ac­ces­soires… In­ter­net : www.youtube.

com/watch?v=J9U­jY8_b­vrkt - Et voi­là le « Prez » dans NBA 2K17 ! Le dé­nom­mé Ny­keFal­ler a uti­li­sé le mode « MyCa­reer » pour créer un Ba­rack Oba­ma plus vrai que na­ture. Mais plus ath­lé­tique que l’ori­gi­nal puis­qu’il pos­té­rise tout ce qui bouge et en­chaîne 360 et wind­mill. Le tout sous le maillot des Hor­nets, la fran­chise de son

pote Mi­chael Jordan - A l’époque où Ke­vin Du­rant jouait au Thun­der, les joueurs d’Ok­la­ho­ma Ci­ty uti­li­saient le terme « cup­cake » pour dé­si­gner un joueur soft. « KD » par­ti, Rus­sell West­brook a cham­bré son an­cien co­équi­pier en uti­lisant le terme. Pour le re­tour du MVP 2014 à « OKC », des fans ont fait im­pri­mer des T-shirts avec des cup­cakes des­si­nés pour s’en prendre au « traître ». Ce­la a bien fait rire Ste­phen Cur­ry et Dray­mond Green qui n’ont pas hé­si­té à en prendre et à les por­ter. L’ai­lier fort fai­sant même sa confé­rence de presse d’après-match avec… - Sau­rez-vous trou­ver l’er­reur qui se cache dans la photo du Rap­tor DeMar De­Ro­zan, prise en marge du AllS­tar Game à New Orleans ? - As­sis l’un à cô­té de l’autre au pre­mier rang du Wells Far­go Cen­ter

de Phi­la­del­phie, Bryan Crans­ton et M. Night Shya­ma­lan se sont bien amu­sés lors de la ren­contre entre les Sixers et les Spurs. L’ac­teur et le réa­li­sa­teur ont par­ta­gé une franche ri­go­lade quand le pre­mier a feint de mettre une pe­tite claque sur les fesses de To­ny Par­ker. Après coup, ce­lui qui in­car­nait Wal­ter White dans la sé­rie té­lé culte « Brea­king Bad » (2008-13) a ex­pli­qué qu’il

avait pa­rié 100 $ avec Shya­ma­lan - Avec son 1,45 m, la gym­naste Si­mone Biles pa­raît vrai­ment mi­nus­cule lors­qu’elle pose au­près d’autres spor­tifs. C’est encore plus mar­quant lors­qu’elle se re­trouve aux cô­tés de bas­ket­teurs comme Sha­quille O’Neal (2,16 m), croi­sé lors du Su­per

Bowl New En­gland-At­lan­ta à Hous­ton - Les Ca­va­liers ne sem­blaient pas trop cho­qués après les dé­cla­ra­tions de Ky­rie Ir­ving ex­pli­quant que la Terre se­rait plate. In­ter­ro­gé par ESPN, Richard Jef­fer­son a dé­fen­du son co­équi­pier en ex­pli­quant qu’il avait sans doute fait ça « pour pous­ser les gens à ré­flé­chir » alors que d’autres théo­ries du com­plot existent et que de nom­breuses per­sonnes y croient. Dans tous les cas, le vé­té­ran a pris le par­ti d’en rire avec un T-shirt « Cham­pions de la Terre plate » - Double émo­tion sur le par­quet des Sie­na Saints, en NCAA. Une fan a ren­tré un tir du mi­lieu du ter­rain avant que son com­pa­gnon ne se ré­vèle sous le cos­tume de la mascotte de Dun­kin’ Do­nuts pour lui faire sa de­mande en ma­riage ! - Il se passe tou­jours des choses en NCAA. Lors du match entre Ore­gon et UCLA, la mascotte des Bruins a tout ten­té pour dé­sta­bi­li­ser l’ad­ver­saire. Même mon­trer ses fesses, sans ré­sul­tat mal­heu­reu­se­ment…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.