JOAKIM NOAH S’EX­PLIQUE

Mondial Basket - - Around -

Sus­pen­du 20 ren­contres pour vio­la­tion du pro­gramme anti-do­page de la NBA, Joakim Noah est re­ve­nu sur cet épi­sode qui alour­dit sa pre­mière an­née (noire) à New York. Le pi­vot de 32 ans a re­con­nu avoir « fait une er­reur », pour la­quelle il a pré­sen­té ses ex­cuses à ses co­équi­piers. Il af­firme qu’il uti­li­se­ra la sus­pen­sion « afin de re­bon­dir ». L’an­cien Bull a confir­mé avoir été pu­ni par la Ligue pour avoir in­gé­ré un com­plé­ment ali­men­taire sans or­don­nance, alors qu’il était bles­sé, et sans avoir consul­té le staff mé­di­cal des Knicks. Ce­lui-ci conte­nait un an­dro­gène (LGD-4033) fi­gu­rant sur la liste des pro­duits in­ter­dits par la NBA. Cette sub­stance se­ra au­to­ri­sée à par­tir du 1er juillet, dans le cadre de l’ap­pli­ca­tion du nou­vel ac­cord col­lec­tif (Col­lec­tive Bar­gai­ning Agree­ment, CBA)… Le syn­di­cat des joueurs pré­cise qu’un bas­ket­teur ayant ab­sor­bé une sub­stance in­ter­dite sans le vou­loir pour­rait ne pas être pu­ni dans le cadre du pro­chain CBA. A condi­tion de prou­ver que la prise était non in­ten­tion­nelle. A l’heure ac­tuelle, une telle dis­po­si­tion n’existe pas en­core et Joakim Noah doit donc dé­sor­mais pur­ger sa sus­pen­sion. Dé­cla­ré apte à jouer par les mé­de­cins des Knicks puis les mé­de­cins de la Ligue, de­vant les­quels il a pas­sé des tests, il s’est re­trou­vé sus­pen­du lors des huit der­niers matches de la sai­son 2016-17. Il man­que­ra les douze pre­miers de la pro­chaine cam­pagne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.