ÉDITO

Mondial Basket - - Édito -

LeB­ron James n’a ja­mais per­du un 1er tour de playoffs. Vous nous di­rez qu’il n’a pas triom­phé non plus lors de cha­cune des Fi­nales qu’il a dis­pu­tées. Mais force est de re­con­naître que le joueur en im­pose. Loin de nous l’idée de le com­pa­rer à Mi­chael Jor­dan en son temps. Mais la puis­sance qu’il dé­gage, son cha­risme vis-à-vis de ses par­te­naires et la peur qu’il im­pose à ses ad­ver­saires changent la face du bas­ket mo­derne. On l’aime ou on le dé­teste, c’est au choix, mais le « King » sur­vole les dé­bats sur toutes les po­si­tions qu’offrent les sché­mas tac­tiques du bas­ket NBA. Son qua­si-triple-double en dé­but de playoffs et son temps de jeu extravagant (42.2 mn en moyenne dé­but mai) té­moignent du tem­pé­ra­ment d’un win­ner hors pair. Sur ses larges épaules re­posent tous les es­poirs d’un back-to­back in­ima­gi­nable pour ses chers Ca­va­liers. On en est loin mais il n’existe au­cun spé­cia­liste pour ne pas l’en­vi­sa­ger, tant que « le dieu de l’Ohio » en au­ra dé­ci­dé ain­si. Re­gar­dez ses matches : dès qu’il faut ap­puyer, il est là… et ça fait mal ! Com­ment le conte­nir ou du moins le frei­ner ? Un casse-tête pour les coaches ad­verses, un casse-pipe pour les sol­dats qui tentent de le faire tom­ber. Et même si les War­riors sont toujours les fa­vo­ris lo­giques dans la course au titre, le vrai guer­rier, c’est bien lui. De l’émo­tion, ces playoffs 2017 en pro­curent à tous les ni­veaux. La triste his­toire du pe­tit Tho­mas de Bos­ton nous rap­pelle la beau­té émo­tion­nelle du sport. La so­li­da­ri­té de son équipe lui a don­né la force de sur­mon­ter l’épreuve que consti­tuait la dis­pa­ri­tion de sa pe­tite soeur. Il y a certes lais­sé des larmes et une dent mais quelques belles ar­doises aus­si. Quand on me­sure 1,75 m et qu’on est draf­té en der­nier choix au 2e tour, il faut une sa­crée force de ca­rac­tère pour s’im­po­ser comme lea­der de la fran­chise la plus ti­trée de l’his­toire. C’est là qu’on voit les meilleurs : à la gran­deur de leur coeur !

FRED LESMAYOUX

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.