Le meiLLeur des ré­seaux so­ciaux

CHAQUE MOIS, « MON­DIAL BAS­KET » VOUS PRO­POSE LE MEILLEUR DES Ré­SEAUX SO­CIAUX. AU ME­NU : ISAIAH THO­MAS QUI PERD UNE DENT, GREGG PO­PO­VICH QUI PAIE UNE AD­DI­TION ROYALE AU RES­TAU­RANT, LEB­RON JAMES QUI S’OFFRE UNE PE­TITE BIèRE SUR LE PAR­QUET OU EN­CORE MAR­CO BE

Mondial Basket - - Buzz - @MON­DIALBAS­KET91

Isaia­ha vu une Tho­masdent s’en­vo­ler de­vant ses yeux du­rant la de­mi-fi­nale de Confé­rence Est contre Wa­shing­ton. Alors qu’il était lan­cé der­rière Ot­to Por­ter, le lu­tin des Cel­tics a en ef­fet per­du une in­ci­sive, qu’il a vite ra­mas­sée. Ça ne l’a pas em­pê­ché de ren­trer ses tirs der­rière - Un pull Yves Saint-Laurent à 990 $. C’est ce que por­taient Pa­trick Pat­ter­son et P.J. Tucker après le Match 5 de la série du 1er tour entre To­ron­to et Mil­wau­kee (4-2). Lo­gique, ce pull af­fi­chait fiè­re­ment un di­no­saure - Asur Illus­tra­tions a de nou­veau frap­pé avec des des­sins re­pré­sen­tant les dif­fé­rents duels des playoffs NBA. L’en­semble est en­core très réus­si. Ici, Wa­shing­ton-At­lan­ta (4-2), Gol­den State-Port­land (4-0), To­ron­toMil­wau­kee (4-2) et Bos­ton-Chi­ca­go (4-2), quatre af­fron­te­ments qui ont eu lieu au 1er tour - Or­lan­do n’avait plus rien à jouer en fin de sai­son NBA. Alors, El­frid Pay­ton pou­vait bien se per­mettre de lan­cer une passe contre la planche pour Aa­ron Gor­don, qui a ajou­té sa pe­tite touche en cla­quant la balle avec une chaus­sure en moins - Gregg Po­po­vich est al­lé dî­ner au res­tau­rant McE­ven’s de Mem­phis à l’oc­ca­sion du 1er tour entre les Spurs et les Grizz­lies (4-2). Un re­pas qui a coû­té 815,73 $, aux­quels il a ajou­té… 5 000 $

de pour­boire. Dif­fi­cile de faire plus gé­né­reux - Le Jazz a ac­cueilli son pre­mier match de playoffs de­puis cinq ans avec la ve­nue des L.A. Clip­pers pour le Game 3 du 1er tour (4-3). Pour faire mon­ter la pres­sion à Salt Lake Ci­ty, la fran­chise a of­fert le coif­feur à ses fans, à deux condi­tions : se faire la coupe de Gor­don Hay­ward ou Ru­dy Go­bert puis pos­ter la pho­to sur les ré­seaux so­ciaux - La belle his­toire du mois nous vient de Flo­ride. Personne ne veut prendre Ja­ma­rion Styles, 13 ans, dans son équipe sur les play­grounds de Bo­ca Ra­ton. Et pour cause : vic­time d’une rare in­fec­tion quand il était nour­ris­son, Ja­ma­rion n’a pas d’avant-bras. Pour­tant, son rêve est bel et bien de faire par­tie d’une équipe de bas­ket. Pré­sen­té ain­si à l’en­traî­neur de l’équipe de son col­lège, le sou­hait ne peut être qu’exau­cé. Mais l’his­toire ne s’ar­rête pas là. Le joueur le plus as­si­du de la for­ma­tion entre fi­na­le­ment en jeu pour les six der­nières mi­nutes d’une ren­contre. Vous de­vi­nez la suite : le jeune homme rentre un pa­nier à 3 points de­vant un pu­blic aux anges. Il ins­crit même un deuxième tir pri­mé, au buz­zer cette fois, pro­vo­quant l’hys­té­rie gé­né­rale. Devenu le hé­ros lo­cal, il peut dé­sor­mais jouer sur les play­grounds qui lui étaient in­ter­dits. Quand un jour­na­liste de CBS lui a de­man­dé ce qu’il fe­rait s’il pou­vait re­trou­ver ses bras d’un coup de ba­guette ma­gique, Ja­ma­rion a tout sim­ple­ment ré­pon­du : « Je n’en ai pas be­soin… » - Aga­cé d’avoir ra­té un pa­nier fa­cile dans le Game 1 de la de­mi-fi­nale de Confé­rence Est contre To­ron­to, LeB­ron James a pi­qué une bière à une ser­veuse au pre­mier rang et fait mine d’en boire une gor­gée. « Je ne bois ja­mais de bière mais si ça avait été du vin, peut-être que je l’au­rai bu », confia-t-il après le match. A ses cô­tés, J.R. Smith était mort de rire. Pen­dant quelques ins­tants seule­ment. « J’ai trou­vé ça hi­la­rant puis je me suis de­man­dé ce qu’on au­rait pen­sé si j’avais fait ça à sa place… » - Sym­pa­thique mise en scène des Ro­ckets. Un cer­tain Tra­vis vou­lait de­man­der l’une des pom-pom girls en ma­riage. L’équipe a donc mis en place une fausse ten­ta­tive de dunk pour pié­ger la dé­nom­mée Ca­sey dans les grandes lar­geurs - In­vi­té à la té­lé ita­lienne, alors que ses Hor­nets n’étaient pas en playoffs, Mar­co Be­li­nel­li s’est adon­né à une ac­ti­vi­té par­ti­cu­lière face à l’ani­ma­teur lo­cal. Un Puis­sance 4 gran­deur na­ture. Ra­jon Ron­do au­rait ap­pré­cié.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.