Marc GA­SOL

Mondial Basket - - Southwest -

MON­DIAL

BAS­KET : Est-il vrai que tu en­vi­sages d’être tra­dé l’an pro­chain, afin que les Grizz­lies ne te perdent pas sans contre­par­tie l’été sui­vant ? Marc GA­SOL : La pro­chaine sai­son s’an­nonce longue et dif­fi­cile mais je reste am­bi­tieux. Je vou­lais que Mem­phis soit une grande fran­chise. On a pro­gres­sé pen­dant cinq ou six ans, cette courbe de pro­gres­sion doit être main­te­nue. Mais si à un mo­ment, l’équipe stagne et que deux vo­lon­tés ne sont plus rem­plies, nous de­vrons re­pen­ser les choses.

MB : L’ère du « Grit and grind » prend fin avec le dé­part de Zach Ran­dolph à Sa­cra­men­to et ce­lui de To­ny Al­len à New Or­leans. L’équipe compte plus que ja­mais sur Mike Con­ley et toi. As- tu peur de ne pas réus­sir la tran­si­tion ?

M.G. : C’est tou­jours l’équipe qui a le der­nier mot…

MB : Com­ment ex­pliques-tu la dif­fé­rence entre la pro­duc­tion de l’Es­pagne, où tu t’éclates, et celle des Grizz­lies, où tu dé­nonces un manque de ri­gueur ?

M.G. : En sé­lec­tion, nous sommes une fa­mille. C’est une réa­li­té. Nous sur­mon­tons les mau­vais mo­ments. Nous avons des men­tors et des lea­ders comme Pau Ga­sol et Juan Car­los Na­var­ro, qui nous ap­portent du calme et de la tran­quilli­té. L’at­mo­sphère est très dif­fé­rente de celle qui règne à Mem­phis. J’es­père que nous rem­por­te­rons une bague avec les Grizz­lies. Nous de­vrons être très constants et dis­ci­pli­nés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.