San An­to­nio Spurs

Mondial Basket - - Édito - www. spurs. com @ spurs

Le GM, R.C. Bu­ford, et le coach, Gregg Po­po­vich, croient tou­jours en cette équipe pour al­ler cher­cher un sixième titre NBA, alors rien ne change ou presque. La « win­ning culture » est pro­fon­dé­ment an­crée dans cette fran­chise qui a en­core ra­flé 74.4% de vic­toires la sai­son der­nière. Le star­ting five ne bouge donc pas, à une ex­cep­tion près, à cause de la bles­sure de To­ny Par­ker (qua­dri­ceps). C’est Pat Mills qui de­vrait a prio­ri as­su­rer l’in­té­rim, le so­pho­more De­jounte Mur­ray as­su­rant la pre­mière ro­ta­tion. Même avec un Par­ker en bonne san­té, c’est le poste de me­neur qui est dé­sor­mais le point faible. Le sco­ring res­te­ra par­ta­gé entre Kaw­hi Leo­nard à l’aile et le duo LaMar­cus Al­dridge-Pau Ga­sol dans la pein­ture. Exit Da­vid Lee et De­wayne Ded­mon chez les « big men ». Les Spurs ont si­gné Jof­frey Lau­vergne en back-up de Ga­sol et Rudy Gay pour sup­pléer Al­dridge. L’ex-« King » sort d’une sai­son à 30 matches, les Texans es­pèrent le re­lan­cer. On fait confiance à Coach « Pop » pour gar­der cette équipe vieillis­sante la plus fraîche pos­sible afin d’abor­der au mieux les playoffs. Ce ne se­ra pas suf­fi­sant pour battre des War­riors hy­per ath­lé­tiques. Si les Spurs ont des ar­gu­ments avec leur dé­fense, l’une des meilleures de la Ligue en 2017, et les shoots ex­té­rieurs (39.1% de réus­site der­rière l’arc, n°1 NBA), l’en­semble pa­raît trop juste. Le jeu en mou­ve­ment risque d’être moins fluide avec ce pro­blème à la mène. San An­to­nio reste un chal­len­ger so­lide à l’Ouest. Mais der­rière Hous­ton, dé­sor­mais.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.