Dal­las Ma­ve­ricks

Mondial Basket - - Édito - www.mavs.com @ dal­las­mavs

L‘off­sea­son a été calme à Dal­las. Le cas Ner­lens Noël a été ré­glé en dou­ceur, le front of­fice ne lui pro­po­sant qu’une seule an­née de contrat (4,1 M$). Le « big man » for­mé à Ken­tu­cky se­ra donc un­res­tric­ted free-agent le 1er juillet 2018. Et il joue­ra, cette sai­son, avec une grosse pres­sion. Le GM des Ma­ve­ricks, Don­nie Nel­son, veut construire une équipe de « bons co­pains » au­tour d’Har­ri­son Barnes, Yo­gi Fer­rell, Seth Cur­ry et J.J. Ba­rea. Il est évident que Dal­las est lan­cé dans une en­tre­prise de re­cons­truc­tion… in­cer­taine. A l’été 2015, les pro­jec­teurs avaient été bra­qués sur le shoo­teur Wes­ley Mat­thews. En juillet 2016, ce fut au tour du cham­pion NBA Har­ri­son Barnes. Cette fois, c’est un rookie, Den­nis Smith Jr, qui est sur le de­vant de la scène. Mark Cu­ban, le pro­prio de Dal­las, dit que c’est « le steal de la draft 2017 » ! L’ave­nir confir­me­ra ou non mais le me­neur for­mé à N.C. State a réus­si une ex­cel­lente ligue d’été à Las Ve­gas et son nom est sou­vent ci­té pour l’award de « ROY », avec Ben Sim­mons et Lon­zo Ball. Rick Car­lisle croit tel­le­ment en son nou­vel ar­rière qu’il est al­lé le voir chez lui, à Fayet­te­ville, en Ca­ro­line du Nord. Reste à sa­voir com­ment le n°1 peut im­pac­ter le jeu texan. Star­ter ou en sor­tie de banc ? Dal­las n’a pas tou­jours su gé­rer ses jeunes ta­lents par le pas­sé et le der­nier qui a eu un vrai im­pact im­mé­diat est Josh Ho­ward. C’était en 2003… Smith Jr de­vrait être choyé par Dirk No­witz­ki. Dal­las ne fe­ra pas de mi­racles et de­vrait tour­ner, comme l’an der­nier, à 30-35 vic­toires.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.