Ni­co­las Ba­tum

Mondial Basket - - French Time -

« Bat­man » a tra­vaillé à Pa­ris et à Char­lotte pen­dant l’été pour at­ta­quer pied au plan­cher une sai­son où il n’a pas le droit à l’er­reur. Les ana­lyses, au sor­tir d’une an­née très dé­ce­vante pour les Hor­nets, ne l’ont pas épar­gné. Com­ment pou­vait-il en être au­tre­ment ? Au­cun joueur de cette fran­chise n’avait ob­te­nu un contrat comme ce­lui de Ba­tum. Aus­si, le Fran­çais a été vite ju­gé très né­ga­ti­ve­ment par les Amé­ri­cains. Quand on sait que Kem­ba Wal­ker est à 12 mil­lions de dol­lars la sai­son et que Mi­chael Kidd-Gil­christ re­çoit un chèque de 13 mil­lions, les 22 mil­lions de Ni­co­las font ja­ser, et bien au-de­là de la Ca­ro­line du Nord… Les pour­cen­tages du Fran­çais sont à la baisse. Une évi­dence. Ja­mais il n’avait shoo­té aus­si mal (40.3% et 33.3% der­rière l’arc), ex­cep­té lors de la sai­son 201415 à Port­land. Rich Cho, le GM, a draf­té un sco­reur ex­plo­sif, Ma­lik Monk, pour ap­por­ter des points sur le poste de shoo­ting guard. Ba­tum de­vrait re­trou­ver la po­si­tion d’ai­lier. Il a tra­vaillé dur pour re­ve­nir à ce qu’il fait de mieux : at­ta­quer et dé­fendre. On lui fait confiance.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.