Green card !

Mondial Basket - - Around -

DRAY­MOND GREEN EST DE CEUX QUI ONT TEN­Té ET RéUS­SI à CONVAINCRE DEMARCUS COU­SINS DE VE­NIR LES RE­JOINDRE CHEZ LES WAR­RIORS. MAIS « DRAY » LUI A FAIT UN PITCH UN PEU PAR­TI­CU­LIER...

« Dray­mond a pro­ba­ble­ment fait le pire des pitches. Il m’a dit un truc du genre : «Cous,je­suis­qua­si­ment­sûr­que­toiet­moi,on­se­bat­tra.» Je lui ai ré­pon­du : «Dray­mond,whaou…Whaou!» Mais Dray­mond, c’est mon gars,

ex­plique DeMarcus. Je le res­pecte comme joueur, je le res­pecte comme com­pé­ti­teur. Il est l’un des meilleurs dans ce bu­si­ness et rien que quand je vois son ap­proche d’un match, je veux ce mec dans mon équipe. Tous les jours. » Les deux grandes gueules (Green a cu­mu­lé 15 fautes tech­niques et 3 dis­qua­li­fiantes, « DC » af­fiche un très beau 10 & 2) vont donc co­ha­bi­ter dans la ra­quette de Gol­den State. Là en­core, pas de pro­blème. « Nous avons dis­cu­té de ce que nous vou­lions tous les deux, à sa­voir ga­gner des matches. Il a clai­re­ment dit qu’il sa­vait qu’il tou­che­rait moins le bal­lon et qu’il s’en fou­tait. Et c’est pa­reil pour moi. Il s’agit de ga­gner des ren­contres. Je pense que Dray­mond et moi al­lons très bien nous en­tendre sur le ter­rain. Je pense que nous avons plein de points com­muns.» At­ten­dons de les voir à l’oeuvre…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.