3 QUES­TIONS A… Mo BAM­BA

Mondial Basket - - Orlando Magic -

MON­DIAL

BAS­KET : Es-tu le fu­tur meilleur contreur de la NBA ? Mo BAM­BA : L’une des dif­fé­rences entre moi et tous les autres pros­pects de la classe 2018, c’est ma pré­sence. Je ne veux pas pa­raître ar­ro­gant en di­sant ça mais main­te­nant que je suis in­tro­duit en NBA, je sens que je peux être l’un des meilleurs dans la pro­tec­tion du cercle, en tant que roo­kie dans cette Ligue. C’est un as­pect que j’ai vrai­ment es­sayé de maî­tri­ser dans ma car­rière et sur le­quel je vais conti­nuer de pro­gres­ser. MB : En de­hors des as­pects tech­niques que tu dois tra­vailler, où en es-tu, du point de vue du men­tal, avant d’abor­der ta pre­mière sai­son pro ? M.B. : Je conti­nue de le dire, c’est le jour et la nuit en ce qui concerne ma confiance, en gé­né­ral, que ce soit dans mon tir, dans mes moves… Et même pour tout le reste. Quand tu ajoutes ce ni­veau d’en­traî­ne­ment, ça élève vrai­ment ton bas­ket au ni­veau su­pé­rieur. Je suis très ex­ci­té à l’idée de jouer en NBA. MB : Ton coach, Steve Clif­ford, at-il fixé des ob­jec­tifs pré­cis concer­nant le Ma­gic ? M.B. : Coach Clif­ford est très at­ten­tif aux dé­tails. Vous pen­sez qu’il ne vous re­garde pas parce qu’on est cinq sur le ter­rain mais il a une pré­ci­sion chi­rur­gi­cale, il voit tout ce qui se passe sur le par­quet. La pre­mière fois que je l’ai ren­con­tré, on a par­lé de construire une culture. Il évo­quait dé­jà les playoffs et c’est ex­ci­tant de voir un en­traî­neur aus­si im­pli­qué que soi.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.