DOR­MIR

Le bi­vouac reste un mo­ment fort en mon­tagne, qu’il soit pra­ti­qué oc­ca­sion­nel­le­ment ou ré­gu­liè­re­ment. Ré­pon­dant à un mo­ment pro­lon­gé en mon­tagne, qu’il soit né­ces­saire (compte te­nu de la course dé­si­rée) ou pro­vo­qué (pour le plai­sir), il im­pose un sac à dos

Montagnes - - RANDONNÉE & ALPINISME -

LA TENTE

Toutes les tentes sé­lec­tion­nées sont des tentes avec ar­ceaux alu­mi­nium (ex­cep­tion­nel­le­ment car­bone) donc des­si­nées pour de l’iti­né­rant. Le pre­mier cri­tère pas si simple à dé­fi­nir reste le nombre de places. Qui peut le plus peut le moins certes mais il est quand même contrai­gnant de de­voir par­tir seul avec un mo­dèle trois places pe­sant un âne mort. Il fau­dra donc bien dé­ter­mi­ner les be­soins. Au-de­là du nombre de places an­non­cé par le fa­bri­cant, on veille­ra à bien es­ti­mer la place réelle en gar­dant à l’es­prit la lar­geur d’un ta­pis de sol (50 à 55 cm), sans ou­blier la hau­teur sous toit qui per­met­tra (ou non) de te­nir as­sis. La forme au­ra aus­si son im­por­tance même si au­jourd’hui, les tentes tun­nel (à ar­ceaux pa­ral­lèles), par op­po­si­tion aux dômes (ar­ceaux croisés) ont fait beau­coup de pro­grès dans la sim­pli­ci­té de mon­tage. Elles sont aus­si les mieux ré­sis­tantes au vent. Évi­dem­ment, le poids est pri­mor­dial. La ca­té­go­rie la plus po­ly­va­lente (2-3 places) va­rie du simple ou double de poids (1 400 à 2 800 g) et le prix, sans surprise, reste in­ver­se­ment pro­por­tion­nel au ver­dict de la ba­lance.

LE SAC DE COU­CHAGE

Élé­ment de base du cou­chage, le sac est sou­vent iden­ti­fié par les seuls cri­tères de la tem­pé­ra­ture de confort et du poids. Certes, ce sont deux élé­ments pri­mor­diaux mais il ne fau­dra pas ou­blier le confort in­té­rieur loin d’être équi­valent se­lon les mo­dèles, ain­si que les di­men­sions lors de la com­pres­sion. Ne pas hé­si­ter à les es­sayer avant l’achat ; ce­la per­met aus­si de vé­ri­fier la bonne taille sa­chant que gé­né­ra­le­ment, les mo­dèles « mé­dium » ou « re­gu­lar » conviennent pour des per­sonnes jus­qu’à 1,80 m. De ma­nière gé­né­rale, comp­ter 30 cm de moins que la lon­gueur du sac. Ils sont gé­né­ra­le­ment tous équi­pés de ra­bat an­ti-froid, d’une col­le­rette avec cor­don de ser­rage, par­fois d’une poche in­té­rieure. Les mo­dèles syn­thé­tiques sont sou­vent bon mar­ché et ne craignent pas l’hu­mi­di­té ce qui est ap­pré­ciable lors de bi­vouacs ré­pé­tés par mau­vaises condi­tions météo. La base reste tou­te­fois le du­vet qui per­met une meilleure iso­la­tion pour un poids et un en­com­bre­ment ré­duits, le haut de gamme res­tant le du­vet d’oie.

LE MA­TE­LAS

Par­fois né­gli­gé et consi­dé­ré comme la troi­sième roue du car­rosse, le ma­te­las n’en de­meure pas moins un élé­ment à prendre au sé­rieux car un bon sac de cou­chage mal iso­lé n’op­ti­mi­se­ra pas ses per­for­mances. Que de che­mins par­cou­rus de­puis mon en­fance où le ma­te­las mousse ré­gnait en maître ! Au­jourd’hui, de nom­breuses marques pro­posent des ma­te­las (au­to)gon­flables de qua­li­té et Ther­ma­rest n’est plus la seule à ex­cel­ler dans ce do­maine. L’au­to­gon­flant est très pra­tique même s’il faut tou­jours fi­nir un peu à la bouche mais les adeptes de l’ex­tra­light pré­fé­re­ront les « à gon­fler » comme le Neo Air Xlite avec ses 5 cen­ti­mètres d’épais­seur pour seule­ment 350 grammes ! Dans les ar­gu­ments à prendre en compte, on re­gar­de­ra aus­si la forme (cer­tains sont pour­vus de des­sins ou cel­lules ser­vant à gom­mer les mou­ve­ments et/ou li­mi­ter les glis­se­ments) et les di­men­sions (un mo­dèle 2/3 – donc plus lé­ger – suf­fi­ra-t-il à mes be­soins ?).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.