KI­LIAN JORNET AU CHO OYU

Montagnes - - ACTUS -

En pré­pa­ra­tion pour sa pro­chaine as­cen­sion de l’Eve­rest, Ki­lian Jornet a fait un dé­tour du cô­té du Cho Oyu, un som­met hi­ma­layen culmi­nant à 8201 mètres. Une as­cen­sion d’une di­zaine de jours par­ta­gée en par­tie avec sa com­pagne, la trai­leuse Eme­lie Fors­berg et sur la­quelle le Ca­ta­lan est re­ve­nu sur son site : « Nous avons choi­si un som­met à 8000 mètres, dont l'ap­proche était fa­cile, pour être au pied de la mon­tagne plus ra­pi­de­ment que pour d'autres som­mets […] Le 7 mai, nous avons fait notre ten­ta­tive, en par­tant du camp 1 (6400m) à 1h du ma­tin. […] Nous avons grim­pé jus­qu'à re­joindre l'al­ti­tude de 7500m et avons at­ten­du dans une cre­vasse que le so­leil sorte pour nous ré­chauf­fer un peu. Nous avons conti­nué jus­qu'à Yel­low band (7700m) et Eme­lie a dé­ci­dé de faire de­mi-tour. » C’est alors seul que Jornet dé­cide de pour­suivre son as­cen­sion : « Vers 8000 mètres d'al­ti­tude, il a com­men­cé à nei­ger de ma­nière sou­te­nue, j'ai pour­sui­vi de­puis la der­nière sec­tion ro­cheuse jus­qu'au som­met du pla­teau. J'ai conti­nué à grim­per sans au­cune vi­si­bi­li­té jus­qu'à un point que je pen­sais être le som­met. […] Hon­nê­te­ment, je ne suis pas sûr que c'était le som­met. Il n'y avait au­cune vi­si­bi­li­té, j'ar­ri­vais à peine à voir mes pieds. Mais ce­la me suf­fit lar­ge­ment. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.