Pro­fes­sion­nels et par­ti­cu­liers, quelles sont les dif­fé­rences?

Moteur Boat Magazine - - DOSSIER -

C’est sur­tout au ni­veau du parc et du choix de l’offre que la dif­fé­rence est la plus vi­sible. Une oc­ca­sion ven­due par un pro­fes­sion­nel est gé­né­ra­le­ment prête à na­vi­guer, sans tra­vaux à ef­fec­tuer. Le pro­fes­sion­nel peut éga­le­ment pro­po­ser un fi­nan­ce­ment, dans le cas d’une re­prise de lea­sing. Un autre as­pect sou­li­gné par Jean-Mi­chel Viant est que « les pro­fes­sion­nels en­gagent leur res­pon­sa­bi­li­té dans la vente du na­vire. Les par­ti­cu­liers ne peuvent of­frir ce type de ga­ran­tie et sont donc lo­gi­que­ment moins cré­dibles ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.