Les éton­nants ai­le­rons 24V DC Fins

AUS­SI STABLE AU MOUILLAGE QU’EN NA­VI­GA­TION

Moteur Boat Magazine - - ÉQUIPEMENT -

Pour la sta­bi­li­sa­tion au mouillage, que ne per­mettent pas les simples flaps In­ter­cep­tors, Hum­phree pro­pose un autre pro­duit phare qui concur­rence les stabilisateurs gy­ro­sco­piques. Ce sont les ai­le­rons en car­bone 24V DC Fins, qui ont rem­por­té le prix Dame de l’in­no­va­tion au Mets d’Am­ste­ram en 2015. Ils sont ani­més par un ser­vo­mo­teur élec­trique de 100 kg dé­ve­lop­pant un couple de 2 000 new­tons­mètres ! Ces ai­le­rons servent aus­si bien à la sta­bi­li­sa­tion dy­na­mique (en na­vi­ga­tion) que sta­tique. Leur ca­pa­ci­té de ro­ta­tion à 360 de­grés per­met entre autres au ba­teau de conser­ver un rayon d’évi­tage cons­tant au­tour de l’ancre. Notre test à bord d’un Azi­mut 68S s’est mon­tré par­ti­cu­liè­re­ment convain­cant ; à l’ar­rêt, nous n’étions qua­si­ment pas af­fec­tés par les vagues des autres ba­teaux tour­nant au­tour. Hum­phree an­nonce 65 % d’éli­mi­na­tion du rou­lis sur ce ba­teau, au mouillage. Les ai­le­rons 24V DC Fins s’ins­tallent aus­si bien en pre­mière monte que sur un ba­teau d’oc­ca­sion ; au port de Sou­thamp­ton, un Bé­né­teau Swift Traw­ler 43 en est équi­pé. Comme pour les em­bases IPS, ces ai­le­rons sont pré­vus pour se cas­ser sans créer de voie d’eau en cas d’im­pact fort avec un haut­fond.

Per Lan­de­gren, di­rec­teur gé­né­ral d’Hum­phree, à bord de l’Azi­mut 68S équi­pé d’ai­le­rons 24V.

Au mouillage, le pan­neau de com­mandes pro­pose d’ac­ti­ver la sta­bi­li­sa­tion « ze­ro speed » (à vi­tesse nulle).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.