Ten­dance bow-ri­der !

Moteur Boat Magazine - - EDITO - Sté­pha­nie de Lous­tal

Pen­dant long­temps, quand on cher­chait un ba­teau pour des sor­ties à la jour­née, on pen­sait im­mé­dia­te­ment à la coque open. Avec sa console de pi­lo­tage cen­trale, son plan de pont en­tiè­re­ment ou­vert et sa mo­to­ri­sa­tion hors­bord, ce type de ba­teau in­car­nait la po­ly­va­lence, la sé­cu­ri­té et la fa­ci­li­té d’uti­li­sa­tion. Des marques de ré­fé­rence comme Bos­ton Wha­ler et Jean­neau, avec sa gamme Cap Ca­ma­rat, ont lar­ge­ment contri­bué à la po­pu­la­ri­té de ce type d’uni­té. À la fin des an­nées 1990, bien que tou­jours en tête des ventes, la coque ou­verte s’est fait vo­ler quelques parts de mar­ché par le wal­ka­round, qui dis­po­sait de tous les avan­tages de l’open avec en plus une pe­tite ca­bine ras­su­rante pour le plai­san­cier. De­puis une di­zaine d’an­nées, c’est le sun deck qui sus­cite un vé­ri­table en­goue­ment. Il faut dire que ce type de ba­teau conjugue à la fois le cock­pit ras­su­rant de l’open, la pe­tite ca­bine du wal­ka­round et une vaste sur­face de bain de so­leil ins­tal­lée sur le pont avant sur­éle­vé. Si l’open et le sun deck re­pré­sentent tou­jours le gros des ventes en France sur le seg­ment des moins de 7 mètres, il existe un nou­veau genre de ba­teau qui fait de­puis quelques mois une en­trée re­mar­quée sur le mar­ché hexa­go­nal : le bow-ri­der. Ce type d’uni­té tient son nom de son sa­lon de pont avant, très convi­vial. D’ori­gine amé­ri­caine, le bo­wri­der a tou­jours exis­té, mais les pre­miers mo­dèles, bas sur l’eau et do­tés de ca­rènes au V trop ou­vert, étaient sur­tout consi­dé­rés comme des ba­teaux de lac. Ils ont en outre mal vé­cu la crise de 2008 et, de­puis, leur mo­to­ri­sa­tion prin­ci­pa­le­ment in-bord (Z-drive) semble être bou­dée par les plai­san­ciers au pro­fit du hors-bord. Fortes de ce constat, les grandes marques amé­ri­caines spé­cia­li­sées dans le bow-ri­der (Re­gal, Four Winns, Bay­li­ner, Sea Ray, Glas­tron…) ont dé­ci­dé de ré­agir en fai­sant évo­luer ce concept de ba­teau. La ma­jo­ri­té a conser­vé le prin­cipe du cock­pit en­cais­sé et pro­tec­teur, les doubles consoles lais­sant un pas­sage cen­tral et le sa­lon de pont avant of­frant un se­cond es­pace de vie à bord, mais tous ont tra­vaillé sur les ca­rènes, dé­sor­mais plus en V et donc mieux ar­mées pour af­fron­ter des plans d’eaux un peu plus agi­tés – même si leur plan de pont très ou­vert et leur cock­pit pas tou­jours au­to­vi­deur les can­tonnent à une mé­téo très clé­mente. Les uni­tés sont éga­le­ment plus hautes sur l’eau et, sur­tout, elles sont de plus en plus dé­cli­nées en ver­sion hors-bord. Seuls les bow-riders éla­bo­rés pour les sports de glisse res­tent fi­dèles à l’in-bord, mais ils se dé­marquent des an­ciens mo­dèles par des looks très in­no­vants, à l’image des Hey­day pré­sen­tés dans ce nu­mé­ro, ou par des ac­ces­soires tech­no­lo­giques des­ti­nés à adap­ter la vague de sillage en fonc­tion des de­si­de­ra­ta du « ri­der ». La ten­dance ac­tuelle est donc au bow-ri­der ; la preuve en est four­nie avec deux té­nors du mar­ché de l’open qui s’in­té­ressent à ce sec­teur : Jean­neau, en dé­cli­nant des mo­dèles de sa cé­lèbre gamme Cap Ca­ma­rat en une ver­sion BR, et Bos­ton Wha­ler avec ses mo­dèles Van­tage. Il est vrai que, par beau temps, ce sont cer­tai­ne­ment les uni­tés les plus convi­viales du mo­ment…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.