La pas­sion comme mo­teur !

Moteur Boat Magazine - - EDITO - Sté­pha­nie de Lous­tal

Àl’heure où vous li­rez ces lignes, cer­tains d’entre vous se­ront au Cannes Yach­ting Fes­ti­val ou y se­ront pas­sés. Ce pre­mier ren­dez-vous de sep­tembre, sans au­cun doute le plus beau salon fran­çais, sait par­fai­te­ment bien mettre en va­leur la grande plai­sance mon­diale et donne ma­tière à rê­ver avec ses ran­gées d’uni­tés toutes plus flam­boyantes les unes que les autres. Mais la plai­sance ce ne sont pas que des gros ba­teaux luxueux et confor­tables, loin s’en faut ! Dans plai­sance, il y a avant tout le mot «plaisir» et heu­reu­se­ment pour tous les amou­reux de la mer et des ba­teaux, ce­lui d’être sur l’eau n’est pas pro­por­tion­nel à la taille du na­vire. Et une fois en­core, un plai­san­cier nous en fait la dé­mons­tra­tion ! Au prin­temps der­nier, Laurent La­grue est par­ti na­vi­guer à bord d’un Bom­bard C4, pneu­ma­tique à fond souple de 4,30 mètres pro­pul­sé par un hors-bord Su­zu­ki de 25 che­vaux, au-de­là du cercle po­laire, sur l’île du Spitz­berg. Une des­ti­na­tion in­so­lite tout au­tant que l’em­bar­ca­tion choi­sie, vu que, dans cette par­tie du globe, même en plein so­leil, la tem­pé­ra­ture ne dé­passe pas les -10 °C. Et pour­tant, comme il nous le ra­conte dans ce nu­mé­ro, mal­gré le froid, la crainte des ours po­laires, les pro­blèmes de ra­vi­taille­ment en car­bu­rant et le confort pour le moins spar­tiate de son pneu­ma­tique, Laurent et son aco­lyte se sont ré­ga­lés et ont vé­cu une ex­pé­rience in­ou­bliable. Quand on vous dit que «peu im­porte le fla­con»… C’est sans au­cun doute la pas­sion qui pousse des plai­san­ciers à vivre de telles aven­tures. Celle-ci est un mo­teur, qui ne consomme pas, ne pol­lue pas, ne fonc­tionne ni à l’es­sence ni au die­sel, et dont le champ d’ex­ploi­ta­tion est im­mense, bref, c’est le mo­teur idéal !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.