Le lit­to­ral aqui­tain en pé­ril d’éro­sion

Moteur Boat Magazine - - SILLAGE -

D’ici à 2050, 5 800 lo­ge­ments pour­raient être me­na­cés par l’éro­sion cô­tière sur le lit­to­ral aqui­tain entre la pointe de Grave et la Bi­das­soa. C’est ce qu’af­firme le Grou­pe­ment d’in­té­rêt pu­blic (GIP) lit­to­ral aqui­tain. Sur la côte sa­bleuse, le taux de re­cul moyen est dé­sor­mais es­ti­mé à 1,70 mètre dans les Landes et à 2,50 mètres en Gi­ronde avec des re­culs bru­taux pou­vant at­teindre 25 mètres en un seul hi­ver. À l’ho­ri­zon de 2050, le re­cul moyen de la côte sa­bleuse est cal­cu­lé à 50 mètres. Sur la côte ro­cheuse des Py­ré­nées-At­lan­tiques, le taux moyen est es­ti­mé à 25 cen­ti­mètres par an avec un re­cul moyen de 27 mètres pour 2050. C’est sur ces bandes de terre qui pour­raient être ga­gnées par la mer que le GIP dé­nombre les 5 800 lo­ge­ments consi­dé­rés comme me­na­cés, 3 000 sur la côte sa­bleuse, 2 800 sur la ro­cheuse. Sur l’en­semble de la bande cô­tière, les col­lec­ti­vi­tés ont dé­jà conçu des stra­té­gies de ges­tion pour s’adap­ter. La mise en oeuvre obli­ge­rait à mo­bi­li­ser 45 mil­lions d’eu­ros dans les cinq pro­chaines an­nées pour réa­li­ser, entre autres, des en­ro­che­ments, des épis, des re­char­ge­ments de sable ou pré­pa­rer des re­lo­ca­li­sa­tions.

L’éro­sion cô­tière du lit­to­ral est prise très au sé­rieux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.