Le guide pra­tique

Moteur Boat Magazine - - NAVIGATION -

For­ma­li­tés

Voya­ger au Canada ne né­ces­site pas de vi­sa, mais il faut ob­te­nir un AVE (Au­to­ri­sa­tion de voya­ger élec­tro­nique) dis­po­nible par In­ter­net sur le site www.canada.ca/ fe/im­mi­gra­tion. La mon­naie est le dol­lar ca­na­dien. Le dé­ca­lage ho­raire est de 6 heures avec la France. Par ailleurs, le vol­tage est de 110 V et il faut se mu­nir d’un adap­ta­teur amé­ri­cain.

Langues

Le fran­çais et l’an­glais sont les deux langues of­fi­cielles du Canada. Si la pro­vince de l’On­ta­rio (où coule le ca­nal Ri­deau) est ma­jo­ri­tai­re­ment an­glo­phone, il existe une forte mi­no­ri­té fran­co­phone, com­po­sée de Fran­co-On­ta­riens. De nom­breux Qué­bé­cois viennent éga­le­ment na­vi­guer sur le Ri­deau et, sou­vent, les lo­caux parlent un peu, ou très bien le fran­çais, comme la plu­part des membres de Parcs Canada, qui as­surent la sur­veillance du ca­nal et les postes d’éclu­sage.

Une na­vi­ga­tion fa­cile

Le ca­nal Ri­deau est ou­vert à la na­vi­ga­tion du 18 mai au 8 oc­tobre. Les ba­teaux loués par Le Boat se pi­lotent sans per­mis. Na­vi­guer sur le ca­nal est fa­cile, avec un ba­li­sage ef­fi­cace, et des pan­neaux si­gnalent les éven­tuelles li­mi­ta­tions de vi­tesse et le sens de na­vi­ga­tion.

À voir, à faire Ot­ta­wa

Es­cale in­con­tour­nable du voyage, l’ac­cueillante ca­pi­tale fédérale est une grande ville très ac­ces­sible, do­tée d’un pit­to­resque centre-ville (By Mar­ket) et de nom­breux mu­sées – l’oc­ca­sion de belles ba­lades à pied, à vé­lo et, bien sûr, en ba­teau.

King­ston

Sur les bords du gi­gan­tesque lac On­ta­rion, l’éphé­mère ca­pi­tale du Canada bri­tan­nique est une ville très fes­tive, qui pos­sède la plus grande concen­tra­tion de bâ­ti­ments an­ciens du pays, un patrimoine par­fai­te­ment mis en va­leur ! À proxi­mi­té, il ne faut pas man­quer la vi­site du fort Hen­ry, une for­te­resse du siècle qui do­mine la ville et ver­rouille l’ac­cès au Saint-Laurent.

L’Opi­ni­con Re­sort

Es­cale de charme à Chaf­fey’s Lock, pour dé­cou­vrir cet hô­tel­res­tau­rant si­tué au bord du Ri­deau. Ré­cem­ment ré­no­vés, les su­perbes bâ­ti­ments en bois offrent d’ex­cel­lentes pres­ta­tions (www.theo­pi­ni­con.com).

Ba­lade en ca­noë

Tou­jours à Chaf­fey’s Lock, Cap­tain Luc et sa sym­pa­thique épouse, de jo­viaux Canadiens fran­çais, pro­posent la lo­ca­tion de ca­noës et de kayaks pour par­tir à la dé­cou­verte de l’In­dian Lake (www.ri­deau­tours.ca).

Sur le ca­nal Ri­deau, on croise de nom­breux ca­noës, sym­boles de ce pays de pion­niers et de trap­peurs.

Am­biance nor­da­mé­ri­caine ga­ran­tie dans les villes que nous avons dé­cou­vertes, comme ici à Mer­ri­ck­ville.

Perth est ré­pu­té pour ses ar­ti­sans et ses spé­cia­li­tés cu­li­naires.

Dé­cor vin­tage dans ce sa­lon de coif­fure de Perth.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.