JE­RE­MY LA PU­RÉE…

Moto Crampons - - Focus -

Il est quand même une qua­li­té qu’il faut reconnaître à la scène US : sa fa­cul­té de nous sor­tir tous les ans des phé­no­mènes, des perles, des joyaux bruts qui, à peine sor­tis des rangs des ama­teurs, ex­plosent à la face du monde. Et si le der­nier lar­ron de la bande, Je­re­my Mar­tin, a mis un peu plus de temps pour pas­ser de la chry­sa­lide au papillon – un an et de­mi du fait d’une bles­sure –, il est dé­sor­mais ac­quis que le gaillard a la sta­ture d’un grand. Sa pre­mière place sur le Na­tio­nal ne sau­rait men­tir. Au­tant que la fa­çon dont il a as­som­mé le dé­but de cham­pion­nat avec cinq vic­toires lim­pides d’af­fi lée… Une sur­prise d’au­tant plus éton­nante que sa sai­son de su­per­cross fut presque mo­ri­bonde avec une 10e place fi nale… Mais sa vic­toire lors de la fi nale à Ve­gas, comme ses coups d’éclat l’an­née der­nière sur la fi n de sai­son out­door, mal­gré le duo Roc­zen/ To­mac ( à Mill­ville, Una­dilla, Lake El­si­nore), voire ses ex­ploits chez les ama­teurs ( vic­toire sur les Mini O’s, la Lo­ret­ta Lynn’s…), avaient de quoi nous aler­ter. Quoi qu’il en soit, fort d’une at­taque à faire pâ­lir un Ri­cky Car­mi­chael, ce fi ls du pro­prié­taire du cir­cuit de Mill­ville, dont le frère, Alex, anime éga­le­ment l’out­door 250, est dé­sor­mais ce­lui qui a fait la nique aux monstres de la dis­ci­pline ( Bag­gett et Wil­son), du SX ( An­der­son et Bogle, les cham­pions su­per­cross en titre), et à notre duo Mus­quinPour­cel, pour­tant en gros pro­grès. Au point de me­ner les dé­bats avec une belle avance et de se po­si­tion­ner aux deux tiers du cham­pion­nat en fa­vo­ri lé­gi­time.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.