Grand Prix Un été du­raille

Moto Crampons - - Racines -

En ce mois de juillet, la co­lo­nie fran­çaise, l’une des plus im­por­tantes en GP, vit des temps dif­fi ciles. Quelle que soit la ca­té­go­rie ! En 250, l’ab­sence d’Everts a ré­veillé les es­poirs de titre de Mar­nicq Ber­voets et Pit Bei­rer qui fer­raillent tout ce qu’ils peuvent pour contrer le bon dé­but de sai­son de Fred Bol­ley et Da­vid Vuille­min, voire Mi­ckaël Ma­schio. Les Tri­co­lores sont la cible et, en ce dé­but d’été, ils mor­fl ent entre chutes, pé­pins mé­ca­niques et dé­parts moyens. Du coup, au pro­vi­soire, ils ne sont que 3e et 5e. En 125, la chance ne sou­rit guère plus à Lui­gi Sé­guy et consorts, pas épar­gnés par les bo­bos. D’ailleurs, seul John­ny Aubert ( neu­vième) ap­pa­raît dans le top 10, à mi- sai­son. De­vant, c’est un duel ita­lo- ita­lien pour le titre entre Chio­di, qui a rem­por­té les cinq pre­miers Grands Prix, et Clau­dio Fe­de­ri­ci qui s’est ré­veillé dans un GP d’An­gle­terre apo­ca­lyp­tique. En 500, An­drea Bar­to­li­ni mène la danse de­vant Yves De­ma­ria, qui ef­fec­tue sa pre­mière sai­son dans la ca­té­go­rie au gui­don d’une Hus­q­var­na of­fi cielle. Le Ri­tal pro­fi te des mal­heurs de Joël Smets pour ali­gner les gros ré­sul­tats et creu­ser l’écart sur Té­fl i, qui doit com­po­ser avec une mo­to dont il n’est pas en­tiè­re­ment sa­tis­fait. Bref, le dé­but d’été est des plus chauds pour nos hommes qui, à l’ex­cep­tion des troupes du 125, par­vien­dront à ren­ver­ser la va­peur les deux mois sui­vants. Su­distes fo­re­ver…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.