Prem’s mé­di­ta­tion !

Moto Journal - - NOTES DE FRED -

Le se­cré­ta­riat de ré­dac­tion est le centre né­vral­gi­co­cé­ré­bral d’un jour­nal. Il est, gé­né­ra­le­ment, com­po­sé d’un ou plu­sieurs… se­cré­taires de ré­dac­tion (si, si !). Ga­rant, entre autres choses, de l’ex­cel­lence ré­dac­tion­nelle du fol­li­cule qui l’em­ploie et ré­mu­nère gras­se­ment, le/la SR moyen(ne) se ca­rac­té­rise par une culture gé­né­rale évo­quant par son éten­due les plaines d’asie cen­trale, un sang-froid de rep­tile, un sens ai­gu de l’or­ga­ni­sa­tion et une maî­trise aca­dé­mi­fran­çai­sienne de la mangue de l’orière. Et, sur­tout, par un esprit mé­fiant qui le/la pous­se­ra à vé­ri­fier im­pi­toya­ble­ment chaque in­fo, chaque or­tho­graphe, chaque tour­nure. Au point, que, par­fois, cette ten­dance qua­si mor­bide au pi­naillage ma­niaque conduit le/la SR à pé­cher par ex­cès de zèle. Ain­si, ré­cem­ment, la jeune et ac­corte se­cré­taire de ré­dac­tion qui s’est oc­cu­pée du pro­gramme of­fi­ciel d’une cé­lèbre course sar­thoise nous a tous bien fait ri­go­ler en de­man­dant, trou­blée par la pré­sence al­ter­na­tive des deux termes dans les pal­ma­rès des pi­lotes : « C’est quoi la dif­fé­rence entre Vain­queur et Pre­mier des 24 Heures du Mans ? »

Con­tro­verse ! Cer­tains poin­tilleux es­thètes es­timent, à l’ins­tar de notre nou­veau ré­dac­teur en chef, que l’usage de se­cond s’im­pose si­tôt qu’il n’y a pas de troi­sième… Mon Dic­tion­naire des dif­fi­cul­tés de la langue fran­çaise, by La­rousse, es­time que cette dis­tinc­tion, certes pra­tique, est tou­te­fois « ar­bi­traire » et sti­pule que deuxième et se­cond « ont exac­te­ment le même sens. » Mer­ci à Ca­ro­line (SR) et Char­lotte (ma­quette) pour leur char­mante ap­pa­ri­tion en cette mo­deste page. Meuh non ! T ’es deux, t’em­poches 20 points épi­cé­tout ! Ben quoi ? Y a bien une dif­fé­rence entre deuxième et se­cond !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.