Sur les Trails du suc­cès

Un trail mid-size, ça ne fait pas for­cé­ment rê­ver le pas­sion­né de moto. Mais une fois en selle, on abou­tit sou­vent à une même conclu­sion : « Que de­man­der de plus ? ». Pas grand-chose, en ef­fet, à condi­tion de mi­ser sur le bon che­val…

Moto Journal - - NEWS - PAR Mi­chael To­ra, PHO­TOS Alex “flair à Flers“Kras­sovs­ky

Al­lez, ché­rie, je t’em­mène voir la mer ! » Voi­là une ré­plique que tout mo­tard a dé­jà ba­lan­cée à sa co­pine, un week-end d’été. Sauf que là, on est en pleine se­maine et je suis au bou­lot. Et c’est bien dom­mage, vu la mé­téo clé­mente et sa­chant que quatre mo­tos sont en train de moi­sir à l’ombre du par­king de la rédac. Des trails ou as­si­mi­lés, BMW F 700 GS, Hon­da NC 750 X DCT, Su­zu­ki V-strom 650 et Ya­ma­ha Tra­cer 700, tous conçus pour une seule chose : rou­ler quelles que soient les condi­tions. Alors im­pos­sible de ré­sis­ter, je passe quelques coups de fil. « Al­lez, les gars, je vous em­mène voir la mer ! » Les gars en ques­tion n’ont rien de pe­tites co­pines, même de loin… Mais à eux trois, le Co­lo­nel, Jean-ma­rie et Ro­main cu­mulent plus d’un siècle et de­mi d’ex­pé­rience à moto. Un trio de choc pour m’ai­der dans ma tâche : dé­ter­mi­ner le meilleur trail mid-size du mo­ment.

L'AU­TO­ROUTE DU PLAI­SIR

Voir la mer, pour les Pa­ri­siens que nous sommes, ça se tra­duit in­va­ria­ble­ment par une bonne tranche d’au­to­route. Une ga­lère ! Mais une ga­lère ins­truc­tive. Parce

qu’au­jourd’hui, des trails dignes de ce nom se doivent d’abattre les ki­lo­mètres se­rei­ne­ment. A ce jeu, c’est la Su­zu­ki V-strom 650 qui s’en sort le mieux. Elle ne pos­sède au­cune arme se­crète, mais réunit tout ce qu’il faut pour pas­ser un mo­ment, si­non agréable, moins pé­nible. Une po­si­tion naturelle qui dé­plie confor­ta­ble­ment les jambes, une selle bien rem­bour­rée qui mé­nage le fes­sier, une bulle à la pro­tec­tion hon­nête (qui plus est ré­glable en hau­teur moyen­nant un tour­ne­vis), un mo­teur qui ne trans­met pas de vi­bra­tions ex­ces­sives et des sus­pen­sions bien ca­li­brées qui ef­facent les ir­ré­gu­la­ri­tés. La base, me di­rez­vous. Je suis bien d’ac­cord, mais cette “base“n’est pas rem­plie par tout le monde. Pre­nez la BMW, par exemple. Le construc­teur al­le­mand a fait du bon bou­lot sur la F 700 GS. Bien sus­pen­due, elle est confor­table et pro­fite d’un bi­cy­lindre souple et dis­cret. On lui pas­se­rait presque ses lou­voie­ments à haute vi­tesse, pro­ba­ble­ment am­pli­fiés par le large bras de le­vier du gui­don. Mais voi­là, BMW a dé­ci­dé d’af­fu­bler son trail d’une bulle ri­di­cu­le­ment courte qui fait tendre la pro­tec­tion vers le zé­ro poin­té. La marque ré­pli­que­ra qu’une bulle haute est dis­po­nible en ac­ces­soire au ta­rif de 150 €. Soit, mais on trouve ça mes­quin. La Hon­da NC 750 X DCT com­met aus­si une er­reur. Il ne s’agit pas de la bulle, re­la­ti­ve­ment ef­fi­cace en dé­pit de son étroi­tesse, mais de sa selle trop dure. Au bout d’une heure de route, in­cons­ciem­ment, on com­mence à gi­go­ter sur la moto. On tri­fouille en­suite tous les bou­tons pos­sibles, on ac­cé­lère su­bi­te­ment sans rai­son va­lable. A ce mo­ment, le pro­blème n’est tou­jours pas iden­ti­fié, mais on fi­nit par se mettre de­bout sur la moto pour prendre une grande vague d’air dans la quiche. Là, le diag­nos­tic est lim­pide : mal de cul de stade avan­cé ! A ce­la s’ajoutent quelques vi­bra­tions du bi­cy­lindre qui ne tourne pour­tant pas à très haut ré­gime. A 130 km/h, le twin Hon­da bar­bote en ef­fet à 4 200 tr/mn quand ce­lui de la Su­zu­ki mou­line à 6 000 tr/mn. Sous ses airs de moto ur­baine, la NC 750 X ne manque ce­pen­dant pas d’atouts pour tailler l’au­to­route. On peut mettre à son cré­dit une po­si­tion de conduite agréable, un mo­teur cou­pleux (à dé­faut d’être puis­sant) et bien se­con­dé par la boîte ro­bo­ti­sée DCT qui se charge de ré­tro­gra­der au­to­ma­ti­que­ment en cas de be­soin, tout en op­ti­mi­sant la consom­ma­tion.

SANG PUR OU SANS RE­PROCHE

A la selle dure de la Hon­da, la Ya­ma­ha Tra­cer 700 ajoute une po­si­tion étri­quée et une pro­tec­tion per­fec­tible. Elle est pour­tant la seule à être équi­pée d’une bulle ré­glable sans ou­til. Mais la forme échan­crée à sa base gé­nère pas mal de re­mous ou de vi­bra­tions, au choix. Pour en re­ve­nir à l’er­go­no­mie, im­pos­sible de ne pas se sen­tir à l’étroit sur la Ya­ma­ha par rap­port aux autres mo­tos, à moins d’être un pe­tit ga­ba­rit. Les jambes sont as­sez re­pliées, le gui­don est étroit et proche du buste. On a la sen­sa­tion d’être au gui­don d’une pe­tite moto. Et c’est le cas, la Tra­cer 700 étant en fin de compte une simple ver­sion habillée du pe­tit road­ster à suc­cès MT-07. Le temps d’ana­ly­ser tout ça et c’en est en­fin ter­mi­né de l’au­to­route. Ar­ri­vés dans le Co­ten­tin, on voit en­fin la mer. Bon, bah, y’a plus qu’à ren­trer… mais par les pe­tites routes, cette fois.

Les trails mid-size sont les rois de la po­ly­va­lence. Ils exé­cutent les basses be­sognes la se­maine en ville, mais per­mettent de s'éva­der le week-end à la cam­pagne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.