Si­meon po­gnon, non non non !

Moto Journal - - COURRIER -

Je vous écris au su­jet de Si­meon qui va en Motogp à la place de Lo­ris Baz : ce gui­gnol dit « qu’il faut se battre pour ar­ri­ver en Motogp » ! Mais il s’est bat­tu avec quoi, Si­meon ? Pas avec la poi­gnée de gaz, mais avec une va­lise pleine de po­gnon, ce que n’a mal­heu­reu­se­ment pas notre “pauvre” Lo­ris ! Si­meon fe­rait mieux de la mettre en veilleuse, car quand on a ga­gné pé­ni­ble­ment un Grand Prix en Mo­to2, et qu’on est 21e au cham­pion­nat, on s’écrase. Pour fi­nir, Avin­tia vire aus­si Bar­be­ra pour prendre Ra­bat, qui n’a rien bran­lé en deux ans chez VDS ! For­cé­ment, lui aus­si amène du gris­bi ! De plus, la piste Hon­da-ten Kate est fou­tue pour Lo­ris, car le spon­sor Red Bull ne veut pas de pi­lote fran­çais, car il ne vend pas as­sez de sa sa­lo­pe­rie en France… Ce se­rait à mou­rir de rire, si ce n’était fran­che­ment dé­gueu­lasse ! Dé­ci­dem­ment, le fric a pour­ri dé­fi­ni­ti­ve­ment la course mo­to (comme d’autres sports). En­fin, je conti­nue­rai à re­gar­der les GP, car j’aime trop ça, mais je suis quand même écoeu­ré. Bonne chance à Lo­ris pour la quête d’un gui­don en SBK. Mi­chel, de Cléon Tho­mas ré­agit Ah ah ah ! Ex­cellent. Peu di­plo­mate, mais ex­cellent. Sur la base des ré­sul­tats spor­tifs, je pense ef­fec­ti­ve­ment que Lo­ris mé­rite de res­ter en Motogp, et ça me peine qu’il doive cé­der sa place. Après, per­son­nel­le­ment, dif­fi­cile pour moi d’en vou­loir à Xavier Si­meon, qui s’est tou­jours com­por­té de ma­nière cor­recte à mon égard, et qui, comme tous ses confrères, ne fait pas un mé­tier simple. Ima­gine la si­tua­tion in­verse. Si Lo­ris avait bé­né­fi­cié d’une manne financière pour ten­ter sa chance en GP, on au­rait été nom­breux à trou­ver ça bien­ve­nu. Mais sur le fond, je pense que tu as rai­son, dans un monde par­fait, les gui­dons de­vraient se né­go­cier au chro­no et pas au por­te­feuille. J’es­père de tout coeur que Lo­ris sau­ra re­bon­dir, car un top-10 en Motogp sur une mo­to de deux ans d’âge comme il vient de le faire au Ja­pon, c’est pas du mou de veau.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.