Les va­cances de Va­len­ti­no au Mon­za Ral­ly

Que fait Va­len­ti­no Ros­si quand il n’est pas sur sa Ya­ma­ha M1 ? Du ral­lye au­to ! Avec une sixième vic­toire au Mon­za Ral­ly Show, le no­nuple cham­pion du monde a fait le plein de mo­ti­va­tion pour 2018. Et il en parle.

Moto Journal - - SOMMAIRE - PAR Ric­car­do Gu­glie­met­ti TRADAPTATION Tho­mas Bau­jard PHO­TOS Mons­ter Ener­gy/mi­la­gro/mch Pho­to, Gold and Goose et DR

La veille du Mon­za Ral­ly Show, Va­len­ti­no Ros­si est l'in­vi­té, comme l'an pas­sé, du Dee­jay Radio Show mi­la­nais ani­mé par Li­nus et Ni­co­la Sa­vi­no. Le Doc­tor y cause Mo­togp pen­dant une de­mi-heure en­vi­ron, évo­quant la sai­son pas­sée, puis son ave­nir. Le no­nuple cham­pion du monde com­mence par le GP de Va­lence, et la ten­sion qui y ré­gnait : « Tu as les je­tons dans ces mo­ment-là. L’an­goisse monte dé­jà vers mi­di, au mo­ment du dé­part de la course Mo­to2. Tous ceux qui ne l’ad­mettent pas ne sont pas fran­che­ment hon­nêtes. Mais c’est comme ça de­puis mon pre­mier GP 125. » Il sou­rit. « En fait, tu as peur de te plan­ter et de com­mettre une er­reur. » Puis Ros­si évoque Jo­hann Zar­co, qu'il com­pare pour l'oc­ca­sion à un pi­lote de For­mule 1 : « Vers­tap­pen est comme Zar­co, il ne freine ja­mais, dé­clare-t-il en sou­riant. Il vaut mieux te pous­ser quand il ar­rive, parce que si­non, c’est un coup à ce qu’il te sorte, et lui avec... – Il pa­raît que KTM convoite Zar­co. Que doit faire Ya­ma­ha ? – Hon­nê­te­ment, je ne sais pas. Je ne me pré­oc­cupe que de moi. » Li­nus Sa­vi­no ap­pâte en­suite l'idole en men­tion­nant Ian­none, qui, se­lon la ru­meur, s'est ré­cem­ment sé­pa­ré de sa pe­tite amie, Be­len Ro­dri­guez, un man­ne­quin. « An­drea de­vrait être plus se­rein dé­sor­mais », plai­sante le Doc­tor.

LE DIXIÈME TITRE

Puis Va­len­ti­no parle d'ave­nir : « J’ai peur d’ar­rê­ter. Lorsque je stop­pe­rai le Mo­togp, il me res­te­ra dix ans pour cou­rir en au­to, par exemple en ral­lye, mais aus­si sur cir­cuit. J’ai­me­rais dis­pu­ter les 24 Heures du Mans. Alon­so est

aus­si de la par­tie. Peut-être qu’on pour­rait cou­rir en­semble, comme ça, le soir, on pour­rait aus­si al­ler au resto », se marre-t-il. Car Alon­so est le nou­veau boy­friend de son ex, la ra­vis­sante Lin­da Mor­sel­li, man­ne­quin elle aus­si. « Aus­si long­temps que je se­rai com­pé­ti­tif, je tiens à cou­rir, car c’est ma pas­sion. » Le rêve d'un dixième titre est plus concret que ja­mais pour Vale : « En 2016, j’au­rais pu le dé­cro­cher, mais, cette an­née, c’était plus dur. Ce­la va dé­pendre de moi comme de la mo­to. Ya­ma­ha a be­soin de faire un bond en ma­tière de per­for­mances pour l’an pro­chain. Ma­ve­rick [Viñales] et moi avons bossé dur, et main­te­nant la balle est dans le camp des Ja­po­nais. Ils vont de­voir tra­vailler sur le mo­teur comme sur le châs­sis. » Va­len­ti­no évoque aus­si ses ri­vaux les plus co­riaces des vingt der­nières an­nées. « Mar­quez est très fort, mais Sto­ner et Lo­ren­zo aus­si. Je di­rais ces trois-là. Quant à la sai­son de Jorge sur la Du­ca­ti… C’est une mo­to dif­fi­cile, sur­tout quand tu viens d’une Ya­ma­ha. Elles sont com­plè­te­ment à l’op­po­sé. Même si Lo­ren­zo a fi­ni par être com­pé­ti­tif ces der­niers temps. Donc, main­te­nant, la Rouge est ra­pide. On l’a vu avec Do­vi­zio­so, mais aus­si avec Jack Miller lors des es­sais de Va­lence. Je crains qu’en 2018, Lo­ren­zo soit vite. » Vale men­tionne aus­si son de­mi-frère Lu­ca Ma­ri­ni, éga­le­ment en­ga­gé au Mon­za Ral­ly : « On le sur­nomme Ma­ri­no­vic, le pi­lote russe, parce qu’il est froid et cal­cu­la­teur. C’est aus­si un grand ga­ba­rit, qui ne laisse pas ses émotions le tra­hir. On s’en­tend bien et on par­tage le goût du chal­lenge. – Bon, et si Zar­co te rap­pelle Vers­tap­pen, à qui te fait pen­ser Mar­quez ? – Ah, ça, je ne sais pas.

Dans sa Fies­ta RS WRC dé­co­rée par Al­do Dru­di, Va­len­ti­no Ros­si met du gros gaz. Bon, 380 ch pour 1 190 kg, par rap­port à une M1 de 280 ch pour 157 kg, c'est gen­til, mais faut être in­dul­gent avec les cais­seux…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.