UNE AP­PLI POUR SI­GNA­LER LES DAN­GERS ROU­TIERS

Moto Journal - - ACTUS -

Les routes fran­çaises vont mal, ce n'est pas nou­veau. Et le der­nier CISR (lire MJ 2223) n'est pas là pour ras­su­rer les usa­gers quant à la vo­lon­té du gou­ver­ne­ment de s'en oc­cu­per réel­le­ment... 40 mil­lions d'au­to­mo­bi­listes vient de lan­cer un ap­pli­ca­tion mo­bile “J'ai mal à ma route”, afin de sen­si­bi­li­ser les au­to­ri­tés à la dé­gra­da­tion in­quié­tante des na­tio­nales et dé­par­te­men­tales. Dis­po pour IOS et An­droid, elle per­met à chaque usa­ger de de si­gna­ler en temps réel une dé­gra­da­tion de la chaus­sée, grâce à l'uti­li­sa­tion de sa po­si­tion GPS. A tout mo­ment, l'uti­li­sa­teur peut dé­fi­nir la na­ture de son si­gna­le­ment, le ni­veau de dan­ge­ro­si­té et, éven­tuel­le­ment, prendre une photo. En plus de ren­sei­gner les ano­ma­lies de la voi­rie, il bé­né­fi­cie des autres si­gna­le­ments et peut mettre à jour ses propres si­gna­le­ments, afin de ren­sei­gner d'éven­tuels tra­vaux, voire la dis­pa­ri­tion du dan­ger. Peuvent être ain­si si­gna­lés, entre autres, route glis­sante, nid-de-poule, fis­sure, chaus­sée dé­for­mée, ab­sence de mar­quage, dos-d'âne hors norme, si­gna­li­sa­tion in­co­hé­rente. 40 mil­lions d'au­to­mo­bi­listes avait lan­cé son site www.jai­ma­la­ma­route.com il y a deux ans.

Cet en­droit mé­rite bien d'être si­gna­lé, non ? C'est d'au­tant plus im­por­tant qu'ils sont nom­breux comme lui en France...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.