Tex tos

Moto Journal - - ENDURANCE -

CI­NÉ­MA

Se te­nant ha­bi­tuel­le­ment dans une pièce close du cir­cuit, le tra­di­tion­nel brie­fing des pilotes a, cette an­née, été or­ga­ni­sé dans une salle de ci­né­ma Pa­thé au centre-ville du Mans. Les pilotes ont éga­le­ment pu si­gner quelques au­to­graphes à cô­té de leurs ma­chines sur la place des Ja­co­bins, près de la ca­thé­drale. Celle-ci a d’ailleurs ser­vi de dé­cor pour la pho­to de fa­mille re­grou­pant les pilotes de ce 40e an­ni­ver­saire des 24 Heures du Mans.

DER­NIÈRE MINUTE

Quelques heures avant le dé­but de la course, la Ka­wa­sa­ki SRC a vu sa pole se trans­for­mer en une deuxième place. Le YART a en ef­fet mo­di­fié son équi­page en rem­pla­çant Ta­kuya Fu­ji­ta par Max Neu­kirch­ner, chan­geant ain­si la moyenne de ses chro­nos et per­met­tant à la for­ma­tion au­tri­chienne de si­gner la pole avec deux dixièmes d’avance sur le SRC.

IN­TER­NA­TIO­NALE

Souvent consi­dé­rée comme une ca­té­go­rie fran­co-fran­çaise, l’en­du­rance s’in­ter­na­tio­na­lise de plus en plus, no­tam­ment de­puis l’ar­ri­vée d’eu­ro­sport Events à la tête du cham­pion­nat, en 2015. 33 % des équipes pré­sentes sur la grille des 24 Heures étaient ain­si étran­gères cette an­née. C’est 13 % de plus qu’il y a trois ans.

CONTRE LA MA­LA­DIE DE CHAR­COT

L’en­du­rance, c’est des belles his­toires. Dé­sor­mais en­ga­gé sur l’in­té­gra­li­té de la coupe du monde d’en­du­rance, le team Ener­gie En­du­rance 91 se bat éga­le­ment en de­hors de la piste en lut­tant contre la ma­la­die de Char­cot, une ma­la­die neu­ro­lo­gique. Ain­si, pour chaque tour ac­com­pli, un eu­ro est re­ver­sé à l’as­so­cia­tion Ho­ri­zon Char­cot. Cette an­née, 785 € ont été ré­col­tés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.