3ART S’IM­POSE

SUPERSTOCK

Moto Journal - - ENDURANCE -

La ba­garre a été in­tense tout au long de ces vingt-quatre heures de course. L’écart sé­pa­rant les deux pre­mières ma­chines de la ca­té­go­rie Superstock est d’ailleurs là pour en té­moi­gner. Après 833 tours, la Ya­ma­ha du team 3ART s’im­pose en ef­fet pour seule­ment neuf se­condes sur la R1 du team Mo­to Ain. Avec cette vic­toire, 3ART monte ain­si pour la deuxième fois en trois ans sur la plus haute marche du po­dium des 24 Heures du Mans. Der­rière les deux Ya­ma­ha, la Suzuki du Ju­nior Team ter­mine à la troi­sième place, comme lors de la pre­mière course de la sai­son 2017-2018 au Bol d’or. Au­teur de la pole po­si­tion et en tête pen­dant un long mo­ment, la Ya­ma­ha du team Vil­taïs prend fi­na­le­ment la sep­tième place de la ca­té­go­rie après avoir connu plu­sieurs pro­blèmes tech­niques. Vain­queur de la pre­mière course de la sai­son sur le Paul­ri­card, le Ta­ti Team ter­mine à la qua­trième place. Une po­si­tion qui per­met à cette for­ma­tion de conser­ver la tête de la coupe du monde d’en­du­rance Superstock avant la pro­chaine épreuve en Slo­va­quie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.