Tex tos

Moto Journal - - ENDURANCE -

L’EN­DU­RANCE MO­BILE

Quelques jours avant le dé­part des 24 Heures du Mans, l’ap­pli­ca­tion of­fi­cielle du cham­pion­nat du monde d’en­du­rance a été lan­cée. Dis­po­nible pour les smart­phones IOS et An­droid, elle pro­pose de nom­breuses ac­tua­li­tés, des pho­tos, des vi­déos, tout en ayant ac­cès aux chro­nos en temps réel dès les pre­mières séances d’es­sais libres.

STAR­TER

Pre­mier vain­queur des 24 Heures du Mans avec Ch­ris­tian Léon, en 1978, Jean-claude Che­ma­rin a don­né le dé­part de cette édi­tion mar­quant le qua­ran­tième an­ni­ver­saire de la clas­sique man­celle.

CLASH

Mau­vais ti­ming entre les ca­len­driers du cham­pion­nat du monde Su­per­bike et d’en­du­rance avec la te­nue, le même week-end, de la manche d’as­sen et des 24 Heures du Mans. Le GMT 94 a ain­si dû faire l’im­passe sur son en­ga­ge­ment en Su­per­sport alors que cer­tains pilotes pou­vant être in­té­res­sés par la clas­sique man­celle, comme Jules Clu­zel la sai­son der­nière, par exemple, ont dû se te­nir à leurs obli­ga­tions en WSBKWSS.

SIDE-CAR

Dis­pu­tée comme de cou­tume en le­ver de ri­deau des 24 Heures du Mans, la pre­mière manche du cham­pion­nat du monde de side a vu la vic­toire de Tim Reeves et Mark Wilkes. Qua­trième du gé­né­ral la sai­son der­nière avec Ben­nie Strauer, Ké­vin Rous­seau a aban­don­né.

PO­LY­VA­LENT

Pas­sa­ger de Ben­nie Strauer en cham­pion­nat du monde de side-car, ce même Ké­vin Rous­seau était en­ga­gé sur les deux ta­bleaux au Mans. Mais pas de chance pour le Man­ceau puis­qu’il a dû se ré­soudre à l’aban­don aus­si bien en side que sur les 24 Heures.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.