SUPERBIKE

Après son suc­cès à As­sen, Jules Cluzel a en­chaî­né une nou­velle vic­toire en s'im­po­sant à Imo­la. Une course for­cé­ment par­ti­cu­lière, puis­qu’elle mar­quait éga­le­ment la fin de la car­rière de Ke­nan So­fuo­glu, quin­tuple cham­pion du monde Su­per­sport.

Moto Journal - - SOMMAIRE - Par Va­len­tin Rous­sel, pho­tos Gold and Goose

Cham­pion­nat du monde à Imo­la

L’at­tente a, cette fois, été beau­coup moins longue. S’il avait dû pa­tien­ter pen­dant dix-huit mois entre ses deux der­nières vic­toires, Jules Cluzel a consi­dé­ra­ble­ment ré­duit ce laps de temps : une di­zaine de jours seule­ment entre son suc­cès à As­sen et ce­lui à Imo­la ! Pour mon­ter sur la plus haute marche du po­dium sur le cir­cuit En­zo e Di­no Fer­ra­ri, Jules a, comme aux Pays-bas, réalisé un der­nier tour par­fait pour se mettre à l’abri des at­taques de ses ad­ver­saires. Vain­queur pour la qua­tor­zième fois de sa car­rière en Su­per­sport, le na­tif de Montluçon pré­fère ce­pen­dant gar­der les pieds sur terre : « Je n’étais pas le plus ra­pide mais je suis fier car je montre l’ex­pé­rience que j’ai pu ac­qué­rir tout au long de ces an­nées de course. Si l’épreuve a tour­né en ma fa­veur, il ne faut pas ou­blier qu’en dé­but de course, la vic­toire n’était pas pour moi. » Jules fait no­tam­ment ré­fé­rence à Lu­cas Ma­hias, qui était

en tête avant de par­tir à la faute au qua­trième tour. S’il est par­ve­nu à li­mi­ter les dé­gâts en ter­mi­nant hui­tième, le cham­pion du monde en titre a dû re­mettre ses es­poirs de vic­toire au pla­card jus­qu’à la pro­chaine course. Lea­der après la chute de son co­équi­pier chez Ya­ma­ha GRT, Fe­de­ri­co Ca­ri­ca­su­lo a, lui aus­si, com­mis une er­reur vers la mi-course en élar­gis­sant sa tra­jec­toire. Alors, quand on com­mence à lui par­ler du cham­pion­nat, et du fait qu’il n’est plus qu’à six points du nou­veau lea­der, Ran­dy Krum­me­na­cher, Cluzel coupe court : « Je ne veux pas y pen­ser, je veux seule­ment m’amuser », lance-t-il.

GOOD BYE KE­NAN

Ce­la se fe­ra sans Ke­nan So­fuo­glu. Quin­tuple cham­pion du monde Su­per­sport, consi­dé­ré comme le roi de la ca­té­go­rie, le Turc a en ef­fet dé­ci­dé de dire stop, après ses grosses

chutes à Ma­gny-cours, en fin de sai­son der­nière, et à Phillip Is­land, en dé­but d’an­née. Pour par­ve­nir à cette dé­ci­sion, Ke­nan a bien sûr pe­sé le pour et le contre. Et les avis de sa fa­mille et de ses proches ont na­tu­rel­le­ment eu beau­coup d’im­por­tance pour lui. Avant de rac­cro­cher les gants, Ke­nan a pris la piste une der­nière fois. Et il a mon­tré que son coup de gui­don était in­tact. Dans des condi­tions dé­li­cates et sans au­cun en­traî­ne­ment de­puis le mois de fé­vrier, il est en ef­fet par­ve­nu à se glis­ser à la troi­sième place des qua­li­fi­ca­tions. Sur la grille de dé­part, So­fuo­glu a in­for­mé son équipe de sa dé­ci­sion de ne pas prendre part à la course. Une pro­messe qu’il avait faite à sa ma­man. Alors, après le tour de chauffe, Ke­nan est ren­tré au box. Une der­nière fois. La foule l’a sa­lué et ap­plau­di. « J’étais là pour dire au re­voir à la course. Et pour dire mer­ci à tout le monde. » Le ri­deau est dé­fi­ni­ti­ve­ment bais­sé. Son sou­ve­nir, son pal­ma­rès, ses re­cords, sa hargne, eux, res­tent.

Jules Cluzel s'est de nou­veau im­po­sé à Imo­la. Il faut re­mon­ter à la sai­son 2015 pour voir le na­tif de Montluçon rem­por­ter deux courses d’af­fi­lée en Su­per­sport.

Course com­pli­quée pour Lu­cas Ma­hias. Par­ti à la faute au dé­but, après s’être élan­cé de la pole, le cham­pion du monde en titre a tout de même réus­si à re­mon­ter jus­qu’à la hui­tième place. Pas suf­fi­sant, tou­te­fois, pour conser­ver les com­mandes du gé­né­ral.

PROSECCO Le pi­lote NRT peut ar­ro­ser l’as­sis­tance de cham­pagne. Après les cinq pre­mières courses de la sai­son, le voi­là qua­trième du clas­se­ment gé­né­ral, à seule­ment six points du lea­der.

HOM­MAGE An­non­çant sa re­traite quelques jours avant le ren­dez­vous d’imo­la, Ke­nan So­fuo­glu a re­çu de nom­breux hom­mages de la part de ses pairs, mais aus­si de l’en­semble du pad­dock, au cours de ce der­nier wee­kend. Le Turc a vrai­ment mar­qué la ca­té­go­rie Su­per­sport de son em­preinte.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.