TEST PRO­DUIT

Avec son nou­veau Sports­mart TT, Dun­lop com­plète sa gamme de pneus hy­per­sport pour mo­tards exi­geants sur route et sur­tout sur piste… Le se­cret de sa réus­site ? Le bois ! Le quoi ?

Moto Journal - - SOMMAIRE - Par Ju­lien Les­si­gny, pho­tos D.R

Dun­lop Sports­mart TT

En­voyer du bois. Voi­là une ex­pres­sion qui re­vient sou­vent dans le jar­gon mo­tard. Mais je ne m’at­ten­dais pas à ce qu’elle prenne tout son sens pour cette pré­sen­ta­tion presse sur le ma­gni­fique – mais hu­mide – cir­cuit de Mon­te­blan­co, près de Sé­ville, en Es­pagne. Je m’ex­plique : en ré­su­mé, un pneu est une his­toire de chi­mie et de com­pro­mis. Et pour qu’un pneu tienne le pa­vé sur cir­cuit et sur route, il doit pou­voir sup­por­ter des va­ria­tions de tem­pé­ra­ture im­por­tantes. C’est là que Dun­lop tire son épingle du jeu, puisque le Sports­mart TT est conçu, en par­tie, avec la rayonne, une mo­lé­cule de cel­lu­lose qu’on re­trouve… dans la fibre de bois ! N’al­lez pas pour au­tant ima­gi­ner les in­gé­nieurs dé­am­bu­ler dans les cou­loirs avec des bûches en bois sous le bras pour conce­voir le der­nier TT, mais les pro­prié­tés thermiques de cette rayonne sont dé­jà éta­blies et ap­prou­vées : le Sports­mart offre ain­si un grip im­mé­diat sans temps de chauffe, sur route comme sur piste, mais il pro­met sur­tout une bonne lon­gé­vi­té grâce à sa dé­for­ma­tion qui de­vrait se faire de ma­nière en­core plus uniforme usage après usage.

50 % ROUTE, 50 % PISTE

En ef­fet, le TT (pour Track Tech­no­lo­gy) bé­né­fi­cie de tout le sa­voir-faire ac­quis au Tou­rist Tro­phy de l’île de Man, en En­du­rance ou en Mo­to2 et Mo­to3. Da­vid Che­ca, pi­lote du GMT94 nous a d’ailleurs fait l’hon­neur d’être pré­sent lors de ce test. Mais à qui s’adresse-t-il réel­le­ment ? Sur l’échelle du pneu hy­per­sport, le Sports­mart TT se place der­rière les per­for­mants D213 GP Pro et GP Ra­cer D212, uti­li­sés res­pec­ti­ve­ment pour la course pro et ama­teur. Le TT se des­tine da­van­tage au pi­lote confir­mé dont l’hy­per­sport ou le road­ster est im­ma­tri­cu­lé, d’ori­gine, sans cou­ver­ture chauf­fante, dé­si­reux « d’en­voyer du bois » aus­si bien sur piste que sur route. Pour rap­pel, le Sports­mart 2 Max boucle cette gamme et s’oriente vers un usage rou­tier aus­si spor­tif, mais plus oc­ca­sion­nel sur piste.

FOR­MI­DABLE SUR LE MOUILLÉ

Si le grip sous la pluie n’est pas l’axe ma­jeur du Sports­mart TT se­lon Fran­cis

Au­de­froy, di­rec­teur de la di­vi­sion mo­to France, on ap­pré­cie son ex­cel­lente adhé­rence sur les routes dé­trem­pées que nous avons ar­pen­tées en An­da­lou­sie au gui­don des BMW R 1200 RS et R Ni­net Ra­cer. Sa pro­gres­si­vi­té sur l’angle offre une belle agi­li­té et gomme la lour­deur han­di­ca­pante de nos al­le­mandes. Les plus lé­gères, BMW S 1000 RR et S 1000 R ont, elles aus­si, dé­mon­tré une su­perbe te­nue de route pour­tant abor­dée fa­çon “ar­souille”… car on n’est pas ve­nu là pour se ba­la­der ! La mé­téo a fait avor­ter nos ses­sions pistes, mais on a quand même pu prendre 280 km/h en bout de ligne droite avec la Yam’ R1 pour jus­ti­fier nos deux heures de vol… et cons­ta­ter que la brêle ne bronche pas au frei­nage et reste stable à la mise sur l’angle. La tech­no­lo­gie NTEC par­ti­cipe à cette “ai­sance”, puisque qu'en bais­sant la pres­sion à 1,2 et 1,5 bar - sur cir­cuit uni­que­ment -, l’em­preinte au sol est aug­men­tée de 24 % et le ren­voi d’in­for­ma­tion est op­ti­mal. Frus­tré de ne pas avoir tor­du Da­vid Che­ca faute de temps sec, on constate que le Sports­mart TT brille par son grip sur le sol mouillé, et que sa mise sur l’angle est na­tu­relle et pro­gres­sive. Ses nou­veaux po­ly­mères is­sus du Mo­tor­sport fa­vo­risent le grip et la mo­tri­ci­té, et amé­liorent ain­si la lon­gé­vi­té, tan­dis que ses longues rai­nures lui as­surent un re­froi­dis­se­ment cons­tant et ré­gu­lier. Le TT est dis­po­nible au prix de 292 € TTC pour un train 120/70/17 et 180/55/17. Il s’adresse aus­si aux CBR 1000, RSV4, GSX-R 1000, MT-10, Nin­ja 400…

L’avant est un mo­no-gomme tan­dis que l’ar­rière in­tègre deux gommes : l’une plus dure sur la bande cen­trale afin d’as­su­rer la mo­tri­ci­té et la lon­gé­vi­té, l’autre plus tendre sur les flancs pour of­frir plus de grip sur l’angle. Néan­moins, c’est sur­tout sa ca­pa­ci­té à sup­por­ter les va­ria­tions de tem­pé­ra­ture qui dé­fi­nit sa vé­ri­table ef­fi­ca­ci­té.

Le Sports­mart TT dé­montre un très bon grip sur le mouillé, une mise sur l’angle très pro­gres­sive et une agi­li­té évi­dente…mal­gré le poids consé­quent de cer­taines BMW 1200 RS et Ni­net Ra­cer.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.