Law­son, une an­née pour ap­prendre...

Moto Journal - - NOS EX -

C'est parce que la concur­rence ne tient pas la route face aux Har­ley qu'ed­die Law­son passe de la terre au bi­tume à la fin des an­nées 70, où il avait dé­jà fait quelques piges en 350 et 750. Bien ins­pi­ré, l'amé­ri­cain fi­nit deuxième du cham­pion­nat AMA 250 1979 der­rière… un cer­tain Fred­die Spen­cer. En 1980 et 1981, il prend les titres na­tio­naux AMA 250 et ajoute sa pre­mière cou­ronne AMA Su­per­bike avec la Z 1000 J re­vi­si­tée en 1981. “Le Ré­gu­lier” en­chaîne un se­cond titre 1 000 en 1982 avec sa J de­ve­nue R par ef­fet mar­ke­ting. Il ar­ri­ve­ra chez Ya­ma­ha en 1983 avec l'aide de Ken­ny Ro­berts, son co­équi­pier, et de­vien­dra cham­pion du monde dès 1984. Sa­cré quatre fois, il se re­tire des Grands Prix 500 fin 1992 avec 31 vic­toires et 78 po­diums en 127 dé­parts. Une lé­gende !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.