180° ou 360° ?

Moto Revue Classic - - Boîte Aux Lettres -

J’ai été éton­né d’ap­prendre (en grande par­tie grâce à vous) que beau­coup de construc­teurs avaient ca­lé leurs bi­cy­lindres à 360 de­grés sans ba­lan­cier d’équi­li­brage. À part les an­glaises, il y a eu, chez les Ja­po­nais, les pre­mières Hon­da, Ka­wa­sa­ki 500 et Ya­ma­ha 650. Chez les Ita­liens, on trouve les La­ver­da (650 et 750), Be­nel­li (650) et au moins une MV. Sa­chant que l’on peut mo­di­fier une La­ver­da en ca­lant le vi­le­bre­quin à 180° et que Nou­rish, en An­gle­terre, en fait de même, il y au­rait un ar­ticle su­per à écrire. Pour ma part, je pense qu’au-de­là de 500 cm3, un ca­lage à 360 sans ba­lan­cier sur un twin ver­ti­cal n’est pas une bonne chose. À part ce­la, quel se­rait l’avan­tage de pas­ser de 360 à 180 de­grés de ca­lage sur une Nor­ton Com­man­do, par exemple ? Un der­nier mot, vos ré­cits de voyage sont très bons, a for­tio­ri avec des néo-clas­siques. Je vous joins une pho­to d’un pote à moi au Pé­rou qui a ma­gni­fi­que­ment res­tau­ré une BMW R80 GS Pa­ris-da­kar. Charles In­gold (char­les_in­gold@ya­hoo.com)

La Peu­geot SX8 uti­li­sée par Pa­trick Tran-duc du­rant la Croi­sière Verte 1980.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.