Dans leur atelier UCC, les frères No­ren réa­lisent des pré­pa­ra­tions soi­gnées.

À tra­vers leur atelier UCC, les frères No­ren, mon­dia­le­ment connus pour leurs chop­pers, pro­posent main­te­nant de très belles pré­pa­ra­tions BMW.

Moto Revue Classic - - Sommaire - Texte : Pe­ter Wi­cked – Pho­tos : Ola Os­ter­ling

En Suède, le chop­per est une vé­ri­table culture. Là-bas, de­puis les an­nées 50, on aime les mé­ca­niques amé­ri­caines à deux ou quatre roues et tout na­tu­rel­le­ment, les Scan­di­naves ont sui­vi la ten­dance qui sé­vis­sait outre-at­lan­tique : hot rod pour les voi­tures, bob­ber et chop­per pour les mo­tos. Avec Ola, mon pho­to­graphe de choc, on se rend chez Unique Custom Cycles, l’atelier des frères ju­meaux No­ren, Ben­na et Ron­na. Les deux fran­gins sont connus dans tout le pays pour leurs créa­tions sur base Har­ley-da­vid­son ou S&S. D’ailleurs, lors­qu’on ar­rive, deux beaux exemples de ce qu’on ap­pelle au­jourd’hui l’école suédoise trônent de­vant la porte du ga­rage. Fourche très longue, cadre ri­gide et gui­don « ha­pean­ger » ca­rac­té­risent leurs créa­tions. Et pour­tant, de­puis quelques an­nées, les frères No­ren ont vi­ré leur cu­ti : lors­qu’ils ouvrent en­fin la porte pour nous lais­ser en­trer, on dé­couvre une belle bro­chette de BMW. Mais oui, de bons vieux flat-twins al­le­mands !

Des twins uniques en leur genre

Tout ça, c’est la faute à Ola Ste­ne­gard, leur vieux pote qui tra­vaille au bu­reau d’études de­si­gn de BMW à Mu­nich. Lui aus­si fan de chop­per, il a néan­moins convain­cu les ju­meaux de tra­vailler pour la marque ba­va­roise. L’an der­nier, ce sont eux qui ont réa­li­sé la R5 Hom­mage pré­sen­tée au Concours d’élé­gance de Villa d’este puis la ni­net Lac Rose qui pré­fi­gu­rait la ni­net Ur­ban GS de sé­rie. Car les deux las­cars ont de l’or dans les doigts et peuvent vous sor­tir des pro­to­types en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Outre un atelier fort bien équi­pé mais pas tape-à-l’oeil, grâce aux chop­pers, ils ont sur­tout ac­quis une grande ex­pé­rience dans la fa­bri­ca­tion des cadres. Ça aide. Bref, à force de bos­ser pour BMW, Ben­na a dé­ci­dé de se faire sa propre moto sur la base d’une R100 RS de 1981. De­vant la qua­li­té du tra­vail, les com­mandes n’ont pas tar­dé à ar­ri­ver et les ju­meaux ont dé­ci­dé de pas­ser la vi­tesse su­pé­rieure. Ils ont créé leur propre cadre des­ti­né à re­ce­voir les mo­teurs des R1100 ou R1150, des ma­chines pas chères du tout sur le mar­ché de l’oc­ca­sion. Loin de se re­con­ver­tir, Ben­na et No­ren veulent sim­ple­ment ex­plo­rer un nou­veau mar­ché, sû­re­ment plus vaste que ce­lui des V-twins amé­ri­cains. www.uc­cycles.com

Les ju­meaux No­ren, Ben­na à gauche et Ron­na à droite, pro­posent des BMW mo­di­fiées de très haute te­nue : la qua­li­té suédoise !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.