La mon­ter, c’est l’épou­ser

Moto Revue Classic - - Coast-to-coast À La Française -

Je l’ai ai­mée au pre­mier coup d’oeil cette Triumph T100 Bon­ne­ville Black Edi­tion. For­cé­ment avec un portrait de Steve Mc­queen en noir et blanc ac­cro­ché dans mon bu­reau à vie et un ta­bleau pop art de No­va­ri­no, dans mon sa­lon, met­tant en scène mon hé­ros avec une Triumph, j’of­frais un ter­rain fa­vo­rable. Sans comp­ter que meilleur à l’apé­ro qu’à la clé an­glaise, j’ai tou­jours pré­fé­ré les néo-ré­tro aux pures an­ciennes pour être sûr d’ar­ri­ver à bon port, et de ne pas perdre le temps, le soir, à ré­gler des car­bus ca­pri­cieux. Bi­lan, à la pre­mière pres­sion du dé­mar­reur de ce 900 cm3, j’étais dé­jà amou­reux. Et la mon­ter, c’est l’épou­ser. Certes, les 55 che­vaux ne vous em­mènent pas au 7e ciel mais ils vous ac­com­pagnent très fran­che­ment dans pas mal de jo­lis mo­ments. À rai­son de 12 heures quel­que­fois de mo­tos par jour, la selle élé­gante s’est néan­moins mon­trée confor­table. Tout comme la po­si­tion de conduite. Bref, à part la quit­ter pour son pe­tit frère, le Scram­bler, si char­mant je l’avoue, je ne vois pas pour­quoi on fe­rait des in­fi­dé­li­tés à cette T100 2017, sur­tout en robe noire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.