LE REBOND DU CHA­MOIS

Le week-end du 2 et 3 juillet der­niers était or­ga­ni­sé le Cha­mois Re­born, rap­pel de la cé­lèbre concentre des an­nées 60 à Val-d’isère.

Moto Revue Classic - - Événement - Texte : Guillaume Fa­tras – Pho­tos : An­dy Pa­rant

La pre­mière édi­tion avait eu lieu en 1965 à Val-d’isère, à l’ini­tia­tive du BMW Club, de Jean Mu­rit et de Pierre de Seynes. Cinq édi­tions avaient suf­fi pour at­teindre le nombre éton­nant de 6 000 mo­tards à l’apo­gée de la concentre (voir page 52). Re­lan­cer une telle ma­ni­fes­ta­tion de mon­tagne était un vrai chal­lenge qu’ont re­le­vé la sta­tion de Val-d’isère et les or­ga­ni­sa­teurs lyon­nais du Sa­lon du deux-roues de Lyon (qui se tien­dra du 11 au 13 fé­vrier 2017), par ailleurs pro­mo­teurs de la Sand Rai­der, ral­lye au Ma­roc pour mo­tos des an­nées 80 et 90. Ou­vert à tous types de ma­chines, an­ciennes ou mo­dernes, l’évé­ne­ment a at­ti­ré de nom­breux par­ti­ci­pants quoique dif­fi­ciles à re­cen­ser à la mon­tée (du fait de leur grande mo­bi­li­té). Ils étaient 300, peut-être 500, à avoir bra­vé les dif­fi­ciles condi­tions mé­téo du sa­me­di pour le Re­born Ride. 17 km de la­cets jus­qu’au col de l’ise­ran, le plus haut col rou­tier de toutes les Alpes, avec 2 770 m. Ha­billé de neige à son som­met, il re­lie les val­lées de la Mau­rienne et de la Ta­ren­taise à tra­vers le splen­dide dé­cor du parc na­tio­nal de la Va­noise. Ja­cky Mon­cha­nin, le co­or­ga­ni­sa­teur, avait pré­vu un lot pour le mo­tard qui au­rait par­ti­ci­pé à l’édi­tion des se­ven­ties et qui se­rait re­ve­nu en 2016… mais ils étaient près d’une ving­taine de nos­tal­giques ! La plus an­cienne, c’était une BMW de 53, que Nou­nours, son pi­lote, avait em­me­née là pen­dant l’édi­tion 70. La plus loin­taine, une Ja­wa at­te­lée qui s’était ta­pé la route de­puis les Sables-d’olonne. « C’est sur­pre­nant le nombre de mo­tards re­ve­nus 45 ans après, confie Ja­cky. Et avec tou­jours l’en­vie de pas­ser la nuit au cam­ping, comme à l’époque ! » Les par­ti­ci­pants ont re­çu une nou­velle plaque des Cha­mois et la sta­tion, ras­su­rée, donne son feu vert pour l’an­née pro­chaine. Sûr que cette concentre a un vrai po­ten­tiel sur la scène clas­sique. www.cha­mois-re­born.com

45 ans après, les mo­tards étaient de re­tour à Val-d’isère.

1- Nou­nours et son side-car BMW étaient dé­jà là dans les an­nées 70. 2- Le col de l’ise­ran, pas­sage obli­gé des Cha­mois et de Nou­nours. 3- Fa­brice Fol­lis est ve­nu de Lyon avec sa... Fol­lis.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.