VOYA­GER FA­CILE

Vous avez en­vie de dé­cou­vrir le Sud mais vous ne sou­hai­tez pas tra­ver­ser la France à deux-roues ? Op­tez pour le mo­to-train !

Moto Revue Classic - - Stage De Pilotage - Texte : CG – Pho­tos : AK

Je sais, avec le mo­to-train, l’image du mo­tard roule-tou­jours en prend en coup mais avouez qu’un Pa­risMar­seille à 300 km/h as­sis dans un fau­teuil en toute lé­ga­li­té, ça a du bon ! En ce qui me concerne, je me suis ren­du la veille de mon dé­part en TGV à la gare de Pa­ris-ber­cy et après une ra­pide (mais ef­fi­cace) ins­pec­tion de la XJR 1300, un agent SNCF dé­ten­teur du per­mis mo­to l’a conduite jusque sur le wa­gon. Un autre agent l’a so­li­de­ment san­glée en pre­nant soin de ne pas abî­mer la pein­ture et c’était fi­ni ! Le len­de­main soir, lors de mon ar­ri­vée à Mar­seille, la grosse Yam’ m’at­ten­dait sa­ge­ment et ain­si, j’étais frais et dis­po pour faire des ronds sur le cir­cuit PaulRi­card. Il vous en coû­te­ra 99 eu­ros en ta­rif Prem’s pour un al­ler simple. In­té­res­sant, d’au­tant que très nom­breux tra­jets sont pos­sibles à des­ti­na­tion des villes du Sud de la France et même entre ces villes avec des dé­parts tous les jours du­rant l’été. (au­to­train.voyages-sncf.com)

1- D’abord, on présente son billet à l’ac­cueil. 2- La des­ti­na­tion est scot­chée sur le ré­tro­vi­seur. 3- En­suite, la jeune femme note scru­pu­leu­se­ment les rayures et autres bosses. 4- Puis l’agent SNCF charge la mo­to. Il porte un casque pour ne pas se co­gner la tête dans les wa­gons qui sont très bas. 5- En­fin, un autre agent sangle votre mon­ture avec grand soin. Il n’y a plus qu’à prendre le TGV et vous rendre à Mar­seille.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.