Les dif­fé­rentes tech­no­lo­gies du car­bone

Moto Revue - - Contact Bmw Hp4 Race -

• Car­bon­view : concerne des élé­ments qui ex­ploitent avant tout les qua­li­tés vi­suelles du car­bone, se mo­quant d’un éven­tuel gain de poids. Ici, c’est l’in­té­rêt es­thé­tique qui prime et les pièces concer­nées ne sont sur­tout pas contraintes par des forces mé­ca­niques. Les ma­té­riaux sont des tis­sus de fibre de car­bone as­so­ciés à de la ré­sine époxy, trai­tés soit par une mé­thode de stra­ti­fi­ca­tion ma­nuelle, soit à l’aide d’ou­tils de com­pres­sion. • Car­bon­core : ici, le car­bone de­vient un ma­té­riau fonc­tion­nel des­ti­né à ré­duire le poids ou (et) à aug­men­ter la ré­sis­tance en rem­pla­çant d’autres ma­té­riaux tels que l’acier, l’alu­mi­nium ou le ma­gné­sium. Le car­bone se pré­sente sous forme de tis­sus ou de mats qui sont pla­cés dans un moule où l’on in­jecte une ré­sine ré­ac­tive (pro­cé­dé RTM : mou­lage à basse pres­sion). • Car­bon­drive : le nec plus ul­tra de la tech­no­lo­gie ac­tuelle qui vise, en re­grou­pant les mats à fibre (trai­tés se­lon le pro­cé­dé RTM), à at­teindre un rap­port op­ti­mal entre la ri­gi­di­té et la tor­sion – en flexion la­té­rale mais aus­si en gain de poids – pour des composants aus­si im­por­tants que peuvent l’être le cadre ou les roues.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.