DU­CA­TI ET DOVI EN EMBUSCADE

Moto Revue - - Motogp -

À l’ar­ri­vée du Grand Prix de Ca­ta­logne qu’il ve­nait de rem­por­ter, une se­maine après s’être im­po­sé sur le cir­cuit du Mu­gel­lo, An­drea Do­vi­zio­so avait du mal à réa­li­ser la por­tée de sa per­for­mance. Ce­la fai­sait en ef­fet sept ans qu’on n’avait pas vu une Du­ca­ti ga­gner deux courses d’af­fi­lée. La der­nière fois, c’était en 2010, et c’était Ca­sey Sto­ner qui avait ra­flé la mise à Ara­gon puis au Ja­pon. « C’est la pre­mière fois que je gagne un Grand Prix sans rou­ler à cent pour cent, s’éton­nait même Dovi. C’est juste in­croyable. » D’au­tant plus in­croyable que l’Ita­lien était loin de s’ima­gi­ner pou­voir s’im­po­ser après s’être qua­li­fié en sep­tième po­si­tion. À Bar­ce­lone, comme au Mu­gel­lo, l’Ita­lien a pro­fi­té de la vé­lo­ci­té de sa Du­ca­ti qui, cette fois, l’a ai­dé à sur­mon­ter les dif­fi­cul­tés d’une piste man­quant cruel­le­ment de grip. « An­drea a été très in­tel­li­gent, sou­li­gnait Gi­gi Dall’Igna, le pa­tron du ser­vice course Du­ca­ti. Il a su rou­ler tran­quille­ment du­rant les pre­miers tours pour mé­na­ger ses pneus en pen­sant aux der­niers tours. » La vi­tesse de pointe de la Des­mo­se­di­ci, qui avait ob­te­nu son pre­mier suc­cès en Mo­toGP, en 2003, sur ce même cir­cuit de Bar­ce­lone, a fait le reste. Éphé­mère lea­der au soir du Grand Prix des Pays-Bas, Do­vi­zio­so peut-il créer la sur­prise en dé­cro­chant le titre en fin d’an­née ? « Je ne le pense pas, ne cesse-t-il de répéter. Avant d’y son­ger, nous de­vons ré­soudre les pro­blèmes qui li­mitent le com­por­te­ment de la Du­ca­ti. Tant que nous au­rons au­tant de mal à la faire tour­ner, on ne se­ra pas ef­fi­cace sur la lon­gueur d’un cham­pion­nat. » In­fo ou in­tox ? À cha­cun de choi­sir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.