Cour­rier

Les mo­tos qui n’ont plus d’ar­rière-train

Moto Revue - - Sommaire - To­nio (e-mail)

Le cham­pion­nat du monde d’en­du­rance a ef­fec­tué une mu­ta­tion ra­di­cale et pas­sant de­puis main­te­nant un an à che­val entre deux an­nées ci­viles, comme ça se fait en foot­ball... Et en foot­ball, pour ceux (dont je ne suis pas vrai­ment, hein) qui suivent son ac­tua­li­té, c’est du grand n’importe quoi, les joueurs sont trai­tés comme du bé­tail, avec des contrats longs de plu­sieurs sai­sons et que pour­tant ils cassent comme s’ils n’en avaient pas, ou qui se re­trouvent « prê­tés » par un club chez un autre pour un an, ou plus, ou moins... Bref, on ne s’y re­trouve pas du tout, et tout ce qu’on com­prend, c’est que dès qu’il y a du po­gnon en jeu, les contrats sont re­vus et cor­ri­gés en fonc­tion de ces cir­cons­tances, par­fois même non pas sur un an mais sur six mois seule­ment. Car en foot­ball, il y a un mot qui re­mue semble-t-il ce mi­lieu en­core plus que les grandes com­pé­ti­tions, et ce mot c’est ce­lui de « mer­ca­to ». Au­tre­ment dit : « mar­ché » (aux bes­tiaux ?)... Du coup, vu que l’en­du­rance est elle aus­si pas­sée en mode « à che­val sur deux an­nées ci­viles », on peut dé­jà voir que des contrats ont été mo­di­fiés ou in­ter­rom­pus avant peut-être leur terme, comme ceux des pi­lotes Hon­da Ju­lien Da Cos­ta (par­ti chez BMW) et Fred­dy Fo­ray (qui va rou­ler dès le Bol d’Or pour le team FCC TSR Hon­da)... Vous ima­gi­nez si ça de­vait par­tir en vrille comme au foot­ball, avec des pi­lotes val­sant d’une course à l’autre d’une équipe à une autre ? Non, fran­che­ment, car la mo­to, heu­reu­se­ment, ne brasse pas au­tant d’argent que le foot, et du coup, c’est un sport beau­coup plus « mo­ral ». On ne se perd pas dans les af­faires sor­dides du sport nu­mé­ro un dans le monde (!). Et c’est beau­coup mieux comme ça...

La ré­ponse de la ré­dac’ Pour­vu que ça dure, en ef­fet ! Mais on peut tou­jours brû­ler un p’tit cierge, juste au cas où, pour que ja­mais la mo­to ne prenne de telles ha­bi­tudes...

Bottes RST TracTech Evo Sport. De­si­gn er­go­no­mique, ren­forts et pro­tec­tions en PU au­tour de la botte et du ti­bia. Cuir de bo­vin 2 mm per­fo­ré. Ren­fort en TPU sur le des­sus du pied, au ta­lon, à la pointe avant et an­ti-tor­sion dans la se­melle. Se­melle vul­ca­ni

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.