Spe­cial avey­ron­naise

Moto Verte - - Tétines -

Ten­dus. Avec trois vic­toires dans son pa­nier avant le dé­part, Marc Bour­geois fai­sait des en­vieux et l’on a sen­ti comme une cer­taine froi­deur entre les trois pre­miers pro­ta­go­nistes de l’avey­ron­naise 2014. Ça ne va pas s’ar­ran­ger avec sa 4e vic­toire…

Point de vue. Pe­tite at­ten­tion des tra­ceurs aux 480 en­ga­gés, un point de vue aménagé sur le mur du bar­rage de Sar­rans avant de s’en­gouf­frer dans le lac vi­dé de son eau. As­sez rare pour le sou­li­gner.

Oh Sam! La Lo­zé­rienne Sa­man­tha Ti­chet ter­mine pre­mière fé­mi­nine à la 80e place fi­nale. Oui, c’est-à-dire de­vant 400 pi­lotes mâles et une pe­tite poi­gnée de filles… Rap­pe­lons qu’elle vient éga­le­ment de rem­por­ter une jour­née du cham­pion­nat de France d’en­du­ro. De plus en plus ra­pide la so­cié­taire du MCL.

Grim­pettes. Y’en avait une poi­gnée tout au long des 700 ki­lo­mètres du par­cours. Rien d’in­fran­chis­sable, juste de quoi se faire mon­ter le pal­pi­tant et suer un peu les an­ciens. Mais l’avey­ron­naise reste bien la plus fa­cile des clas­siques en­du­ro de la sai­son.

Dans le lac. Il y avait donc une spé­ciale dans le lac as­sé­ché de Sar­rans. Une belle ban­de­ro­lée sa­blon­neuse qui a don­né pas mal de plai­sir à tout le monde dans un cadre ori­gi­nal. Classe. Il n’y avait pas que Loeb comme « cais­seux » à dis­pu­ter l’avey­ron­naise. Mais éga­le­ment So­heil Aya­ri (cham­pion du monde d’en­du­rance), Ger­main Bon­ne­fis (cham­pion de France de ral­lye sur terre 2014) et en­fin Be­noît Tré­luyer (triple vain­queur des 24 Heures du Mans­pho­to). Des gars qui ont un coup de gaz pas dé­gueu mais aus­si un cer­tain goût dans leur pré­sen­ta­tion. Dé­co spé­ciale sur sa KTM 350 et casque peint aux cou­leurs de son team Au­di, Ben Tré­luyer avait la classe, y’a pas à dire.

Bas­ton. 15 ans après, on a vu re­naître une belle ri­va­li­té entre Éric Ber­nard (pho­to) et Cy­ril Es­qui­rol. Les ex-cham­pions de France 4T ne se sont guère lais­sé de ré­pit du­rant les trois jours de l’avey­ron­naise. Et leur ré­sul­tat est à la hau­teur: 13e pour Na­nard et 15e pour le qua­druple vain­queur de la GLC. Pas morts les pa­pas!

Po­dium. Coup de pro­jo sur le po­dium fi­nal avec les cinq pro­ta­go­nistes de cette 12e édi­tion. De gauche à droite, Bour­geois, Tar­roux, Al­be­part, Le­brun et Gau­thier. Belle bro­chette, non?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.