Su­per­cross

Moto Verte - - Sommaire - - Pho­tos ODV Par Laurent Re­vi­ron

Le SX de Pa­ris-lille avec Ch­ris­tophe Pour­cel…

Ch­ris­tophe Pour­cel n’est pas du genre à sor­tir par la pe­tite porte. Et ceux qui pen­saient que la der­nière image qu’ils au­raient de CP en France se­rait celle du cham­pion éva­cué sur une ci­vière à Ber­cy en 2012 après sa frac­ture de la rate le sa­me­di se sont trom­pés. Le phé­no­mène a dé­ci­dé de re­ve­nir pour conju­rer le sort et exor­ci­ser ce coup dur qui a failli le pous­ser à la re­traite plus vite que pré­vu : « J’ai eu des pro­blèmes à la rate pen­dant qua­si­ment un an à la suite de cette chute. Je me suis re­mis dans le bain avec cette sai­son d’out­door Lites et je re­viens cette fois rou­ler en France dans de bonnes condi­tions. Ça ne m’au­rait pas dé­ran­gé de re­tour­ner à Ber­cy, mais je suis vrai­ment content de ve­nir à Lille dans le nou­veau stade. Et puis, ça me fait plai­sir de re­faire du SX. Con­trai­re­ment à la der­nière fois où j’avais pré­pa­ré l’évé­ne­ment en France dans de très mau­vaises condi­tions, cette fois, je vais m’en­traî­ner aux US. » CP bé­né­fi­cie­ra en ef­fet de condi­tions par­faites pour pré­pa­rer la course : « Je suis en­ga­gé sur une course à Mi­lan dé­but oc­tobre et dès la se­maine sui­vante, je vais ren­trer m’en­traî­ner en Flo­ride. J’ai mes cir­cuits chez moi et un de mes amis a ache­té la pro­prié­té de Villo­po­to avec deux pistes de SX qui se trouvent à moins de dix mi­nutes de ma mai­son. Je peux y al­ler quand je veux. »

CP n’a tou­jours rien si­gné pour l’an­née pro­chaine et Lille pour­rait donc re­pré­sen­ter une étape dé­ci­sive :

Lille pour la suite

« Pour la sai­son pro­chaine, soit je roule en 450 toute l’an­née en SX et en out­door avec une mo­to qui me per­met d’être de­vant, soit je re­pars comme cette an­née dans un pro­gramme out­door Lites uni­que­ment. Quelle que soit l’op­tion, je compte faire des courses pour res­ter dans le rythme.

Je n’ai pas en­core si­gné de contrat, alors c’est tou­jours bien de faire de bonnes perf’. En même temps, j’ai ga­gné Una­dilla cette an­née et ce n’est pas pour ça que j’ai eu un ap­pel le len­de­main. Mais c’est clair qu’être de­vant à Lille pour­rait fa­ci­li­ter les choses pour la suite. » On a donc hâte de voir ce gé­nie du pi­lo­tage, mo­ti­vé, sur une piste aux stan­dards US qui de­vrait lui per­mettre d’ex­pri­mer tout son ta­lent dans un sché­ma de courses sur me­sure. Lui qui a réa­li­sé la qua­si-to­ta­li­té des pôles en out­door US cette an­née de­vrait en ef­fet être comme un pois­son dans l’eau lors de l’exer­cice de la Su­per­pôle : « Tout petit, je pas­sais mes jour­nées à faire des chro­nos avec mon frère. C’est vrai que c’est un exer­cice que j’ap­pré­cie et pour le­quel, je ne suis pas trop mau­vais. Je ne connais pas la piste de Lille, mais si elle est un peu plus large qu’à Ber­cy, ça ne pour­ra être que mieux pour moi. Jus­qu’à main­te­nant, pour al­ler vite à Ber­cy il fal­lait prendre des risques. Avec une piste qui offre plus de pos­si­bi­li­tés de tra­jec­toires, ça de­vrait être plus fa­cile de faire la dif­fé­rence en al­lant cher­cher de belles lignes. J’ai mon­tré lors de la sai­son out­door que j’avais la vi­tesse et que je pou­vais ga­gner des courses. C’est ja­mais fa­cile de s’adap­ter à une nouvelle mo­to, sur­tout que j’ai rou­lé toute ma vie sur des Ka­wa. J’étais mieux pré­pa­ré qu’en 2009 et 2010 et mal­gré ça, j’ai eu plus de mal à faire les ré­sul­tats que j’es­pé­rais. Mais au fil de la sai­son, c’est al­lé de mieux en mieux. » Une seule ques­tion sub­siste. Sur quelle ma­chine CP se­ra-t-il au dé­part ? Sur une 450 Ka­wa­sa­ki Pro Cir­cuit ? C’est une op­tion que le cham­pion ne confirme pas pour le mo­ment : « Je ne peux pas trop en dire parce que rien n’est confir­mé, mais je peux juste vous as­su­rer que pour Lille, j’au­rai une bonne 450 avec des pièces US. » Un CP en forme, mo­ti­vé, sous ses nou­velles cou­leurs. C’est ce qui vous at­tend à Lille les 15 et 16 no­vembre pro­chains. ❚

de confir­mer Pour­cel vient

CP Ch­ris­tophe Su­per­cross de Lille.

au four­ni. sa pré­sence dé­jà bien

un plateau com­plète ain­si dé­cide

cham­pion fran­çais Pour­quoi le une der­nière

en France après que de re­ve­nir à Pa­ris ? Parce

com­pli­quée ex­pé­rience mon­trer

rê­vée de se c’est une oc­ca­sion

avant sur une 450 postes en SX dans aux avant- pro­chaine aux US

l’an­née de s’ali­gner chal­lenge.

Un vrai ca­té­go­rie. cette

Der­nière mou­ture de la piste du SX de Pa­ris-lille. On re­trou­ve­ra toutes les dif­fi­cul­tés propres à la dis­ci­pline dans une arène confi­née per­met­tant à cha­cun d’être près de l’ac­tion et de bien suivre l’in­té­gra­li­té des courses. Ex­ci­tant!

Re­ve­nu sur le de­vant de la scène Lites aux USA, Ch­ris­tophe Pour­cel es­père trou­ver un gui­don en 450 pour 2015. Lille, un trem­plin?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.