Tout vu, tout en­ten­du

Moto Verte - - Sommaire -

LA PHRASE DU MOIS

un pi­lote, « Je ne suis plus pi­lote. » je suis un père de

« Si les choses à l’époque avaient été comme au­jourd’hui en GP, je pense que je n’au­rais pas fait car­rière en mo­to­cross. Mes pa­rents n’ont pas d’ar­gent et ils n’au­raient ja­mais pu payer 50 000 eu­ros pour que j’in­tègre un team. » Mi­ckaël Pi­chon, sur www.mo­to­cros­sac­tion­mag.com

« Quand j’étais au plus bas, je me rap­pelle que dès le ré­veil, j’ava­lais une double vod­ka et deux pi­lules. C’était mon petit-dé­jeu­ner. » Grant Lang­ston, dans Ra­cerx « Quand j’ar­rê­te­rai le mo­to­cross, je de­vrai avoir ga­gné suf­fi­sam­ment d’ar­gent pour ne pas être obli­gé d’al­ler vendre des ham­bur­gers ! » « Je suis per­sua­dé que les pro­duits que l’on a re­trou­vés chez Ste­wart sont uni­que­ment le ré­sul­tat d’un trai­te­ment mé­di­cal. Ce sont des pro­duits qui fi­gurent sur la liste des pro­duits in­ter­dits mais en au­cun cas ces pro­duits ne pro­curent le moindre avan­tage en termes de per­for­mances. » Ryan Villop­to, sur www.mx­mag.be Au Ken­ny, il manque juste un an­non­ceur qui vient avec la gon­zesse qui va bien… »

Jean-luc « la braise » Fou­chet, or­ga­ni­sa­teur du Ken­ny Fes­ti­val

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.