Oc­ca­sion du mois

Avec 492 uni­tés im­ma­tri­cu­lées, la KTM 125 EXC ta­lonne la 350 EXC-F lea­der des ventes du mar­ché en­du­ro 2013. Fa­cile, lé­gère, plai­sante pour tous et mé­ca­ni­que­ment fiable, la pe­tite a la cote.

Moto Verte - - Sommaire -

2011 : ça y est c’est fait, dé­sor­mais, toute la gamme EXC bé­né­fi­cie de pro­tège-mains. Du cô­té des ac­ces­soires spé­ci­fiques, on ne peut qu’ap­pré­cier le ré­ser­voir trans­lu­cide. Si­non en ac­tion, il n’y a pas d’évo­lu­tions ma­jeures, le bloc 125 est tou­jours aus­si fa­cile à ex­ploi­ter. Très souple et do­té d’un bon petit coffre, on passe par­tout sans ef­fort sur cet en­semble ma­niable et joueur. 2012 : le pi­lo­tage 125 est re­quis pour en ti­rer le maxi­mum, mais ce mo­teur garde une ef­fi­ca­ci­té re­dou­table si l’on reste sur les mi-ré­gimes. Les épingles les plus ser­rées se né­go­cient sur le deuxième rap­port et il n’est pas rare d’en­trer dans un ap­pui car­ré­ment en troi­sième. Le fran­chis­se­ment de­vient le terrain de jeux pré­fé­ré de ce poids plume. La ma­nia­bi­li­té est plu­tôt bonne mais la sta­bi­li­té peut être contes­tée dans cer­taines sec­tions. À son gui­don, les pe­tits cailloux rou­lants de notre terrain d’es­sai im­po­saient une cer­taine pru­dence. 2013 : elle est re­dou­table en fran­chis­se­ment grâce à son mo­teur in­croyable. Son châs­sis lé­ger, ma­niable, la pré­des­tine aux por­tions tech­niques. Dans les tours, ça va par­fois un peu vite pour le pi­lote ama­teur… Mais qu’est-ce qu’on prend son pied à son gui­don! 2014 : le mo­teur fa­cile d’ac­cès a l’air joueur, on do­mine bien l’en­semble. Une épingle ser­rée, c’est sur le deuxième rap­port et sans l’aide de l’em­brayage. Bien rem­pli, avec l’aide du couple il re­dé­colle fa­cile d’une grim­pette sur le fi­let de gaz. Un pi­vot, un sen­tier étroit avec des suc­ces­sions de marches et de vi­rages ser­rés, L’EXC est super fa­cile, très ma­niable. Elle est stable, mais les sus­pen­sions sont un peu fermes et peuvent ré­agir sè­che­ment sur cer­taines cas­sures.

Ce qu’on en dit…

En place sur la 125, l’en­semble est fin et com­pact. Avant même de dé­mar­rer, la sen­sa­tion de lé­gè­re­té pré­do­mine. La seule sans dé­mar­reur, une gêne moindre vu le lé­ger coup de kick né­ces­saire à la mise en marche. On prend contact avec le petit

Ce qu’on en di­sait…

mo­teur qui ne re­chigne pas à évo­luer sur les bas ré­gimes. Dans le rou­lant, on pousse la mé­ca­nique qui prend des tours pour dé­voi­ler une puis­sance et une al­longe convain­cantes. Les sus­pen­sions ne laissent pas en­tre­voir de la­cunes, la mo­to est stable et quelle ma­nia­bi­li­té! Le couple mo­teur est éton­nant et per­met d’abor­der sans re­te­nue de la bonne grim­pette. Com­pa­rée aux cy­lin­drées su­pé­rieures, on peut se sen­tir frus­tré sur cer­tains sec­teurs (mon­tée où la puis­sance est pri­mor­diale, al­longe sur bout droit en spé­ciale…), mais là s’ar­rêtent les cri­tiques, la pe­tite Ka­té est tou­jours aus­si ré­jouis­sante.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.