TON AVIS SUR...

Moto Verte - - Interview -

La vic­toire de Pe­te­rhan­sel au der­nier Da­kar…

« Sé­bas­tien Loeb et Sté­phane Pe­te­rhan­sel sont deux potes et à la fois mes deux idoles. Cette ba­garre et le fait que Peu­geot ait lais­sé faire c’était énorme. Seb’, c’est une ma­chine de course, mais Pe­ter est vrai­ment très bon. Il fait le gars tran­quille qui ne prend pas de risque, mais je suis sûr qu’en WRC sur terre, il se­rait entre 5 et 10. J’adore le per­son­nage. Il a un sa­voir-faire et une connais­sance des choses in­croyables… »

KTM en en­du­ro en 2016…

« Il y a eu beau­coup de fac­teurs qui ont fait que ça ne s’est pas bien pas­sé cette an­née. Ils ont le­vé le pied au ni­veau fi­nan­cier et hu­main. Fa­bio Fa­rio­li a ré­cu­pé­ré les deux teams (HVA et KTM). C’est deux fois plus de pro­blèmes, ça fait 16 pi­lotes, 16 mé­ca­nos… Lui de­man­der de gé­rer tout ça est une er­reur. La bles­sure de Nam­bo­tin, le fer de lance du team KT, n’a pas ai­dé non plus. Wat­son qui m’a rem­pla­cé est très ta­len­tueux mais aus­si très jeune. Be­li­no a fait une sai­son en de­mi-teinte. Phil­lips a su être bon en dé­but d’an­née. Tous ces fac­teurs ont conduit à cette sai­son pour KTM. »

La vic­toire de Sher­co avec Phil­lips

« Fa­bri­zio Az­za­lin a été fort en re­ve­nant cher­cher Phil­lips chez KTM. Chez KTM, un pi­lote comme lui qui fait 92 kg et qui mange toute la jour­née, ce n’est pas un spor­tif de haut ni­veau. Fa­rio­li a es­sayé de le frei­ner, de le mettre au ré­gime, mais ça ne marche pas. Az­za­lin a trou­vé la so­lu­tion en lui don­nant des M&M’S à la sor­tie des spé­ciales à chaque fois qu’il fai­sait le meilleur temps. Ça a su­per bien mar­ché, sur­tout en dé­but de sai­son. »

Gau­tier Pau­lin…

« C’est mon pote. Il est ve­nu rou­ler un peu chez moi der­niè­re­ment. J’ai­me­rais bien l’ai­der parce qu’on sait qu’il a le po­ten­tiel pour ga­gner. Il lui manque quelques cartes pour y ar­ri­ver comme un bon en­tou­rage. La sai­son est longue, il ne faut pas qu’il se blesse. Le cham­pion­nat du monde de MX n’est plus un sprint, mais presque un Da­kar. Il faut par­tir tran­quille jus­qu’à la mi-sai­son. On se rap­pelle que Febvre a été cham­pion du monde en 2015, mais pas que Na­gl avait do­mi­né le dé­but de sai­son cette an­née-là. »

Le Da­kar des Fran­çais…

« On a un peu trop vu VBA à la té­lé (rire…). Pe­la a fait un bon Da­kar, De Soul­trait éga­le­ment. Adrien a aus­si été très fort. Il n’a pas ga­gné d’étape mais a tou­jours joué pla­cé. Res­ter entre 5 et 6 tous les jours, c’est fort. »

L’af­faire Fillon…

« C’est mal­heu­reux, la France est per­due. Plus per­sonne n’est fiable au­jourd’hui. Je me fais mas­sa­crer par les charges au ni­veau de ma so­cié­té pour la mo­to aus­si bien que mon ac­ti­vi­té agri­cole. C’est mal bar­ré ! »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.