Bleus rois!

Moto Verte - - Édito -

Les Fran­çais ont l’ha­bi­tude de se plaindre, de bais­ser la tête, de ja­lou­ser, de râ­ler quand les choses ne tournent pas dans le sens des ai­guilles qui les ar­range. Comme les autres na­tio­na­li­tés me di­rez-vous. Oui mais en France… En­fin… Spor­ti­ve­ment, quand la dé­faite oc­culte la per­for­mance, il n’est pas rare de voir s’ali­gner les mo­que­ries. Une dis­ci­pline éle­vée au pre­mier rang par­fois… Al­lez, j’exa­gère un peu mais quand même. Il est temps de re­mettre l’église au centre du vil­lage et de re­gar­der le nom­bril de la mo­to ob­jec­ti­ve­ment pour évo­quer, une fois n’est pas cou­tume, l’ex­cep­tion­nelle po­si­tion de notre pays en ma­tière de deux roues mo­to­ri­sés. Oui, ex­cep­tion­nelle pour un pays de taille fi­na­le­ment pas si im­por­tante où la culture mo­to et plus lar­ge­ment sports mo­to­ri­sés a oc­cu­pé une par­tie de l’es­pace mais as­sez res­treint par rap­port à d’autres pays voi­sins. In­dus­triel­le­ment sur­tout. En ba­layant l’ho­ri­zon, la pré­sence des pi­lotes fran­çais aux avant-postes de toutes les dis­ci­plines ap­pa­raît écla­tante. Je vous livre une liste non ex­haus­tive : Febvre, Pau­lin, Pa­tu­rel, Mus­quin, Fer­ran­dis, Bois­ra­mé, Mo­rau, Nam­bo­tin, Lar­rieu, Van Be­ve­ren, Méo, De Soul­trait, Re­net, Mus­set, Gi­raud, Cha­reyre, Zar­co, Ma­hias, Ogier, Pe­te­rhan­sel, Oc­con, Bour­dais, etc. Tous ne do­minent pas leur dis­ci­pline mais cha­cun évo­lue aux avant-postes au­jourd’hui, suc­cé­dant à d’autres li­gnées de cham­pions aus­si éblouis­sants de­puis deux à trois dé­cen­nies. Al­lez, il manque peut-être ac­tuel­le­ment le trial et le su­per­bike où la France se fait plus dis­crète mais quelle autre na­tion peut se tar­guer d’avoir au­tant de re­pré­sen­tants aux avant-postes de tous ces cham­pion­nats ma­jeurs en sports mé­ca­niques ? Sim­ple­ment au­cun, vous pou­vez cher­cher. On vit une très belle époque. Pour n’im­porte quel fan, c’est l’op­por­tu­ni­té fa­bu­leuse de vi­brer chaque week-end, de s’en­flam­mer, en­traî­nant la pas­sion des sports mé­ca­niques vers d’autres gé­né­ra­tions. L’éman­ci­pa­tion de la té­lé­vi­sion, du web, des dif­fé­rentes formes de com­mu­ni­ca­tion per­met de suivre et de vivre en temps qua­si réel l’évo­lu­tion du sport et l’ac­ti­vi­té des cham­pions. Soyons donc heu­reux et fiers de pou­voir sup­por­ter nos tri­co­lores à l’heure où se pro­file dans un même élan la pos­si­bi­li­té d’ac­cueillir les JO en 2024.

Ber­trand San­la­ville, Di­rec­teur de la ré­dac­tion

Nou­veau maillot, nou­velles am­bi­tions pour une équipe de France MX au top de­puis plu­sieurs sai­sons. L’illus­tra­tion écla­tante de la bonne san­té du sport deux roues en France, du tout-ter­rain en par­ti­cu­lier. Al­lez les bleus !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.