SHERCO 250 SEF-R

Moto Verte - - Match Enduro -

Mau­vais ré­glages de la fourche ou peut-être in­adap­tés sur l’es­sai à la nou­velle géo­mé­trie du châs­sis, l’an pas­sé, lors de notre com­pa­ra­tif 2017, la Sherco SEF-R avait mon­tré ses li­mites. L’avant ne met­tait pas en confiance. Ça nous avait sur­pris tant la pe­tite bleue s’était mon­trée convain­cante au fil des an­nées. De­puis 2012, elle en­chaî­nait les vic­toires, seule en tête ou ac­com­pa­gnée par la Ka­té, puis d’un coup, baisse de ré­gime. Elle avait connu un pas­sage à vide en 2010 avant de re­ve­nir en 2012 avec un nou­veau châs­sis et ain­si conti­nuer sa marche en avant. Cette fois, le temps mort au­ra du­ré une an­née et peut-être même juste le temps de l’es­sai car dans les che­mins du Li­mou­sin, la SEF-R n’a pas mon­tré de la­cunes. Une mo­to sur la­quelle on se sent im­mé­dia­te­ment à son aise. C’était dé­jà le cas mais là, ça taille droit. On ou­blie la conclu­sion de l’an­née der­nière : « Son châs­sis a lais­sé en­tre­voir cer­taines im­per­fec­tions… Cette Sherco un peu plus vé­loce est mal­heu­reu­se­ment aus­si un peu moins pré­cise, sur­tout au ni­veau de son train avant… » D’une part son train avant va net­te­ment mieux. Il n’y a rien à re­dire au ni­veau pré­ci­sion. D’autre part, son mo­teur est tou­jours aus­si vé­loce. Ch­ris­tophe, Sé­bas­tien, Jeanma­rie, Yann, la Sherco 250 SEF-R mil­lé­sime 2018 a été ap­pré­ciée à l’una­ni­mi­té.

La Sherco a quelque peu chan­gé es­thé­ti­que­ment mais ce n’est pas ra­di­cal. On re­marque l’ab­sence de grille de pro­tec­tion sur le col­lec­teur d’échap­pe­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.