L’AVIS De l’ex­pert

Moto Verte - - Dossier -

Gil­bert, boss de Team Cue­nin Mo­to à Au­din­court (25) ; Tél. 03 81 35 54 41 ; www.team­cue­nin.eu « Sur un 250 de 2010, il est im­pé­ra­tif de re­gar­der l’usure de la cloche d’em­brayage. Il y a en­core pas mal de gars qui ont la main gauche ré­ac­tive. Si le ven­deur n’a pas mis une cloche Hin­son ou autre, tu es à peu près sûr de de­voir en faire une. Après, sur une 250 de 2010, il faut sa­voir à peu près le nombre d’heures qu’elle a, comme pour tous les mo­teurs 4T qui com­mencent à avoir trois, quatre sai­sons. Il vaut mieux rem­pla­cer la bielle que d’at­tendre la casse. Il vaut mieux ache­ter une mo­to que l’on connaît, ou l’ache­ter un peu plus cher à un re­ven­deur qui t’as­sure une cer­taine sé­cu­ri­té. Un pis­ton peut faire entre trente et qua­rante heures en uti­li­sa­tion ligue/en­traî­ne­ment. Une bielle, il ne fau­drait pas dé­pas­ser les cent heures. Il ne faut pas hé­si­ter à se rap­pro­cher du conces­sion­naire du coin pour avoir quelques in­di­ca­tions. Si­non, au ni­veau car­bu­rant, il ne faut pas uti­li­ser du E10. Le mo­teur n’est pas fait pour ça. Il faut du 98 de qua­li­té ache­té dans une sta­tion. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.